Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A L'ATTENTION DES MEDECINS DE LA PART D'ANTIDOTE EUROPE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 5739
Age : 59
Localisation : Roquettes
Activité : militantisme pour les animaux
Loisirs - passions : méditation, photographie
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: A L'ATTENTION DES MEDECINS DE LA PART D'ANTIDOTE EUROPE   Jeu 20 Mar 2008, 17:02

Ne pas nuire !

Antidote Europe souhaite créer un département Médecins, au sein de l'association. Si vous êtes médecin, lisez attentivement la lettre ci-dessous et contactez-nous ! Si vous n'êtes pas médecin, aidez-nous à diffuser cette lettre : vous pouvez envoyer le lien vers cette page à votre médecin, imprimer le texte et le lui faire parvenir ou nous demander des copies papier de cette lettre, que nous vous enverrons par courrier pour distribution au personnel médical de votre quartier. D'avance, merci pour votre aide !

Docteur,

D'abord ne pas nuire, c'est ce à quoi chaque médecin s'engage. Pourtant, les effets secondaires de médicaments sont parmi les principales causes de mortalité dans les pays développés.* En tant que prescripteur, vous pouvez être confronté à ce problème et, pourtant, vous n'êtes pas consulté en ce qui concerne les méthodes de test pour évaluer les éventuels effets secondaires de médicaments.

Actuellement, aussi bien les effets thérapeutiques que les effets toxiques des nouvelles molécules sont évalués sur de prétendus modèles animaux. Pourtant, les connaissances acquises dans la seconde moitié du XXe siècle permettent de démontrer qu'aucune espèce animale n'est le modèle biologique d'une autre. En effet, une espèce se caractérise par son isolement reproductif, dû à son patrimoine génétique unique. Or, le patrimoine génétique détermine les propriétés biologiques de l'espèce (les gènes codent pour des protéines, lesquelles effectuent les fonctions biologiques). Par conséquent, chaque espèce animale a des propriétés biologiques qui lui sont propres et toute extrapolation de résultats à une autre espèce est hasardeuse.

Si l'utilisation d'animaux a pu servir de première approche à une époque où nous ne disposions pas de mieux, il existe aujourd'hui de meilleures techniques permettant de faire progresser la recherche biomédicale et, en particulier, des méthodes fiables pour évaluer la toxicité et l'efficacité des candidats médicaments. L'une des plus avancées de ces méthodes, la toxicogénomique, fait appel aux connaissances acquises grâce au séquençage et au décryptage du génome humain, à la culture de cellules humaines et aux puces à ADN. Nous en avons développé une approche simple, rapide et peu coûteuse, et l'avons mise en oeuvre pour évaluer la toxicité de 28 substances chimiques, dont le paracétamol. Les résultats sont disponibles sur notre site et nous pouvons vous envoyer, sur simple demande de votre part, le hors série de La Notice d'Antidote dans lequel nous avons publié ces résultats.

Avec Antidote Europe, vous pouvez donc protéger vos patients :
1. En exigeant que les candidats médicaments soient testés de façon fiable avant d'en venir aux essais cliniques, ce qui pourrait éviter des accidents comme celui de Londres en mars dernier où les premiers volontaires sains pour un essai de phase I ont subi des effets gravissimes de la molécule testée. Des tests pré-cliniques fiables éviteraient sûrement aussi une grande proportion des effets secondaires graves que l'on observe pour des médicaments déjà sur le marché.
2. En demandant l'aide de l'Ordre des médecins ou de syndicats de médecins pour monter une cellule de test par toxicogénomique de médicaments dont vous auriez des doutes sur les effets secondaires. Antidote Europe pourrait se charger des tests mais nous avons besoin de vous pour nous indiquer les médicaments qui devraient faire l'objet de ces tests et pour obtenir l'appui de l'Ordre des médecins (en signant une lettre que nous vous ferions parvenir, par exemple).
3. En exigeant que le gouvernement mette en oeuvre une réelle politique de prévention vis-à-vis des produits chimiques de synthèse qui pullulent dans notre environnement et dont la plupart n'ont jamais fait l'objet d'une évaluation toxicologique sérieuse. C'est l'objet du projet européen REACH qui ne sera utile que si des méthodes fiables sont utilisées pour évaluer la toxicité de ces produits chimiques. Cette évaluation devient urgente alors que de plus en plus d'études font le parallèle entre présence de substances chimiques de synthèse dans notre environnement (et dans notre sang et celui des nouveau-nés !) et pathologies graves comme cancer, maladies neurologiques, stérilité, allergies, etc. Outre les souffrances évitées, la Commission européenne estime que l'application de REACH pourrait engendrer 52 milliards d'euros d'économies sur les budgets de santé des Etats membres.

Antidote Europe est une association à but non lucratif créée par des chercheurs issus du CNRS, dont certains ont participé à l'organisation de deux Ateliers européens de toxicologie cellulaire et moléculaire. Nous avons présenté notre approche de la toxicogénomique au Parlement européen, qui l'a admise lors du vote sur REACH en première lecture. Nous sommes également en contact avec la Commission européenne en vue de la validation officielle de notre approche de la toxicogénomique. Pourtant, l'évolution des réglementations prend du temps et nous n'avons pas encore été entendus par les autorités en charge de l'évaluation des médicaments.

Nous serions donc heureux de vous accueillir au sein d'Antidote Europe, où nous souhaitons créer un département "Médecins". Votre adhésion nous permettrait d'être enfin entendus par les autorités sanitaires. Vous auriez une part active dans la recherche de la sécurité des médicaments. Vous pourriez également nous aider en transmettant ce message à vos collègues et en diffusant notre documentation dans votre cabinet et, ainsi, contribuer à une meilleure information de vos patients.

Si vous souhaitez en savoir plus, consultez notre site, demandez-nous le hors série de La Notice d'Antidote avec les résultats de nos analyses de 28 substances chimiques par la toxicogénomique, demandez à recevoir le prochain numéro de La Notice d'Antidote pour être informé de nos actions les plus récentes.

Restant à votre disposition pour toute information complémentaire,

Bien cordialement,

Hélène Sarraseca
Directrice

* 18 000 décès par an en France, d'après M. Bernard Kouchner, alors secrétaire d'Etat à la Santé, qui s'exprimait dans Le Monde du 13 novembre 1997 ; 106 000 décès aux Etats-Unis en 1994, d'après le Journal of the American Medical Association (JAMA) du 15 avril 1998.

_________________
Changer le monde revient à se changer soi-même car le monde n'est que le reflet de nous-même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.animalamnistie.fr/accueil.html
 
A L'ATTENTION DES MEDECINS DE LA PART D'ANTIDOTE EUROPE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: VEGETARISME - VEGETALISME - LE DECOUVRIR - LE PARTAGER :: Santé, bien-être, choix éthiques-
Sauter vers: