Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 VEGETARISME - un symbole de solidarité avec les peuples affamés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
victoria
co-admin
co-admin


Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 61
Localisation : MURET (31)
Activité : Gratte papier fac Paul Sabatier
Loisirs - passions : Militantisme pour le respect de la Planète et de son Tout
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: VEGETARISME - un symbole de solidarité avec les peuples affamés   Dim 10 Fév 2008, 14:32

Source : http://www.european-vegetarian.org/lang/fr/news/press/20061016.php

Press Release - Journée mondiale de l'alimentation - 16 octobre 2006
Vegetarisme - un symbole de solidarité avec les peuples affamés


Aujourd'hui, 815 millions de personnes, soit l'équivalent de 17 % de la population des pays en voie de développement, souffrent de la faim. Ce pourcentage n'a pratiquement pas évolué depuis 1990 (20 %) et l'on peut craindre qu'il soit encore très important (11 %) en 2015.

Cette situation précaire de manque de ressources alimentaires donne déjà lieu à de dramatiques conséquences "en temps normal"; on peut dès lors se demander quel niveau de gravité pourrait être atteint en cas de mauvaises récoltes.

Et il s'avère que les récoltes sont justement mauvaises en ce moment: Des conditions climatiques difficiles dans différentes parties du monde, particulièrement en Australie, Argentine et au Brésil, ont dévasté les récoltes. Une chaleur persistante et la sécheresse menacent également les cultures, si bien que l'on peut s'attendre à une chute considérable des réserves de nourriture. Peu de ressources et des prix élevés plongeront bien des personnes dans la misère.

Le fait que la demande en matière de grain sur le plan international dépasse les limites de production n'est autre qu'une conséquence de la croissance constante de la consommation de viande. Malheureusement, la reconnaissance de cette simple vérité fait gravement défaut. Du reste, l'unique réponse officielle à cette constatation morose consiste en des avertissements. Mais à quoi le fait de tirer la sonnette d'alarme peut-il bien servir lorsque aucune solution de secours n'est proposée en même temps?

Si une organisation, qu'elle fût internationale ou nationale, devait avoir un plan d'ensemble visant à désactiver la menace, le moment serait on ne peut mieux choisi pour le faire connaître afin d'éviter qu'on se retrouve dans une situation de type "business as usual": les riches utilisant du grain, du mais et du soja pour nourrir leurs animaux de ferme pendant que les affamés ne peuvent se permettre de nourrir leurs enfants.

Aux yeux de l'Union Végétarienne Européenne, la menace représentée par l'échec des récoltes qui se profile démontre une fois encore à quel point il est urgent d'adopter une approche différente pour s'attaquer à la famine mondiale: le végétarisme. Ce mode de vie compatissant permet d'éviter le gaspillage des ressources qu'implique la production de viande: 6000 kilos de carottes, 4000 kilos de pommes ou 1000 kilos de cerises peuvent être récoltés sur un terrain dont la taille ne permet de produire qu'à peine 50 kilos de boeuf.

Au vu d'un tel gaspillage, des changements fondamentaux sont devenus indispensable. La viande est une extravagance que l'on ne peut plus se permettre, et ce en premier lieu à la lumière de l'humanité et de la solidarité.

Renato Pichler, Président de l'Union Végétarienne Européenne

Website: http://www.euroveg.eu , Email: evu@euroveg.eu

Note: Les 2007 EVU Talks, sous le titre "The veggie answer to world hunger", metà disposition une plateforme pour discuter de ce problème global.
Revenir en haut Aller en bas
http://floflo31.canalblog.com
 
VEGETARISME - un symbole de solidarité avec les peuples affamés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: VEGETARISME - VEGETALISME - LE DECOUVRIR - LE PARTAGER :: Santé, bien-être, choix éthiques-
Sauter vers: