Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Question sur la vitamine B12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Ven 23 Nov 2012, 17:38

tu te supplémentes tous les combien Laura?
ma B12 est aussi en berne, je ne suis pas pressée mais bon, va falloir quoi.
j'ai juste pas envie de prendre un truc tous les jours c'est chiant (j'ai arrêté la pilule car j'oubliais environ 5 comprimés par plaquette... si j'ai une maladie où je dois prendre des trucs tous les jours, c'est sûr je vais crever No )
Revenir en haut Aller en bas
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Sam 24 Nov 2012, 09:59

Citation :
Alter : pour information, Janic a hélas été viré du forum AVF
Citation :
sur un autre forum, d'où il s'est fait bannir récemment, pour les mêmes raisons ;-)
C’est exact, j’ai été exclu de ces deux forums et aucun pour avoir transgressé la moindre des règles que chacun s’engage à respecter. L’AVF d’abord parce que cela pouvait nuire à son image de marque (et non parce que les raisons invoquées étaient inexactes) et donc montrant son intolérance et son dogmatisme. Vegeweb pour les mêmes raisons : laisser les pro B12 exprimer eux seuls leur avis. Or ces sites affichent clairement leur « ouverture » aux végétaRiens,aux vegétraLiens, aux végans et non aux seuls vegans. D’ailleurs ce site indique aussi : « Forum VG :: VEGETARISME - VEGETALISME - LE DECOUVRIR - LE PARTAGER »
Lorsque je me suis inscrit sur vegeweb d’abord, il m’a été demandé de PARTAGER mon expérience vécue (la seule aussi longue dans le temps sur ce site) laquelle porte sur trois générations et non quelques courtes années comme la plupart des nouveaux VG. Or, en 43 ans (et le sujet fait pourtant partie de mes violons d’Ingre) je n’ai jamais lu de cas de carences vraies en B12, malgré quelques centaines de bouquins et de revues spécialisées sur Le VG et le contact direct avec des centaines de VGL : pourquoi ? (le coup des bactéries du sol pour des citadins...!!!!)
Par ailleurs, tous ceux qui se sont exprimés sur ces sites ne sont pas des proB12 et l’ont exprimé avec vigueur, mais leurs voix ne sont pas prises en compte. Sur le site Vegeweb, un mini sondage montre une majorité ne prenant aucun supplément (je n’y ai pas donné mon avis largement exprimé par ailleurs). Ensuite lorsque j’interviens sur AVF et vegeweb, le sujet avait été maintes fois déjà été évoqué (près de 500 interventions) et les pro B12 ont toujours eu le dernier mot parce que les plus nombreux à être vegans.
De plus, j’ai eu plusieurs messages personnels venant des non supplémentation me demandant de laisser tomber, s’étant heurtés au même front faisant barrage à tout avis autre que le leur.
Enfin, n’importe qui pourra lire et constater sur ces sites que je n’ai jamais été CONTRE la prise de B12, mais contre la prise de cette vitamine ou une autre sans avis médical personnalisé. Les pilules quelles qu’elles soient ne sont pas des bonbons !
En témoigne ce passage, en suivant d'autres du même genre, où j'écris:"On pourrait recommencer tout ce qui a été écrit, mais à quoi bon! Je rappelle que je ne mets pas en cause une prise nécessaire (donc c'est un professionnel qui doit et seul peut déterminer si une prise est nécessaire, en quelle quantité et sur combien de temps) ce qui m'inquiète sur le plan du principe, parce que sinon chacun fait ce qu'il veut, c'est ce bricolage conseil de personnes sans les compétences nécessaires (sauf à être toubib) "Tiens, prend telle quantité de tel produit" comme s'il s'agissait de choisir des bonbons au super marché du coin.
Je rappelle, donc pour info, que la prise de vitamine C de synthèse détruit la Vit B12, que la vit.A de synthèse provoque une fuite rénale de la vit.C ; de même que la vit. C synthétique peu aussi modifier le métabolisme de l’acide urique et rendre les globules rouges plus sensibles à l’hémolyse. Donc le risque potentiel, c’est de vouloir habiller Paul en déshabillant Jacques. Ainsi la prise de la pilule chez les femmes augmente de façon importante les risques vasculaires, mais cela ne se verra qu’à l’âge mur. C’est donc au toubib d’établir le rapport bénéfice/risque et aucun toubib non VG ne donnera de la B12 de façon préventive bien que connaissant tous les risques hypothétiques d’une carence. Enfin, ce risque est minime et quasi inexistant chez les VG qui se nourrissent convenablement, sans pathologie préexistante et avec une hygiène de vie adéquate. (ce que soulignent les "études" végan ou l'AADDC)Les risques de tomber dans l’escalier et de se briser les vertèbres sont bien supérieurs."
.....

Donc :
1) ou il y a un désir réel chez quelques uns d’avoir un autre avis que celui de la vegan société et je suis disposé à souligner certains points particuliers occultés par les pro B12
2) ou je me trouve confronté à la même intolérance et j’arrête ici mon intervention.
C’est aux responsables de ce site d’exprimer leur volonté.
PS: lauraya merci pour ton intervention "modératrice".
Revenir en haut Aller en bas
queenie



Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 47
Localisation : Haute garonne
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Sam 24 Nov 2012, 19:54

Bonjour janic,

Sans provocation de ma part, je veux te mettre en lumière qu'il s'agit du forum de l'association "animal amnestie". Ce n'est pas un forum VGL hygiéniste (que les admin me corrigent si je me trompe).

L'animal est considéré ici, pour moi, et je pense pour beaucoup des inscrits ici, central dans nos préoccupations et le végétalisme n'est qu'une réponse (bien que très importante mais il y en a d'autres) à nos prises de position en faveur de la cause animal.

Donc quand tu écris:
janic a écrit:
... Cette obsession de la B12 et concomitante avec l'envahissement du veganisme dans le paysage VG, ...
Alors je me demande, si le véganisme et la cause animal te donne des boutons, pourtant aller les chercher ici ?

Pour conclure, as-tu d'autres expériences de "VGL longue durée" à nous faire partager que ta position sur la B12 et le véganisme ?

Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Sam 24 Nov 2012, 20:30

Citation :
du forum de l'association "animal amnestie"

plus trop trop quand même, puisqu'il est ouvert à tous/tes et pas seulement les gens de Toulouse et/ou militants, même si les actions et appels à manifester y sont répertoriés.


Dernière édition par Valkyrie le Sam 24 Nov 2012, 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Sam 24 Nov 2012, 20:44

queenie bonsoir
Citation :
Sans provocation de ma part, je veux te mettre en lumière qu'il s'agit du forum de l'association "animal amnestie". Ce n'est pas un forum VGL hygiéniste (que les admin me corrigent si je me trompe).
L'animal est considéré ici, pour moi, et je pense pour beaucoup des inscrits ici, central dans nos préoccupations et le végétalisme n'est qu'une réponse (bien que très importante mais il y en a d'autres) à nos prises de position en faveur de la cause animal.
Etre VGL, c'est déja être pour la cause animale, mais dans mon cas pas en accord avec certains points de vue, c'est ça la liberté de conscience!
Citation :
Donc quand tu écris:
Citation :
janic a écrit:
... Cette obsession de la B12 et concomitante avec l'envahissement du veganisme dans le paysage VG, ...
Alors je me demande, si le véganisme et la cause animal te donne des boutons, pourtant aller les chercher ici ?
Ca ne me file pas des boutons, j’en ai vu et entendu d’autres. Je constate simplement que depuis que les grandes figures du Vg français ont disparues sans être vraiment remplacées, la place libre a été occupée par cette orientaion particulière, très différente des prédecesseurs et peu ou pas connue des jeunes Vg actuels. Mais c'est la loi du genre! Sinon ta réponse se trouve dans les points suivants
Citation :
Forum VG
Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
Forum VG :: VEGETARISME - VEGETALISME - LE DECOUVRIR - LE PARTAGER :: Santé, bien-être, choix éthiques

Discussions sur l'alimentation végétarienne, végétalienne, végan, crudivore.
La santé, médecins, naturopathes, le bien être
a)Même initié par Animal amnistie, le sujet semble ouvert à tous.
b)ensuite le sujet commence par :
Citation :
Question sur la vitamine B12

» Je suis à la recherche d'informations sur la vitamine B12.
Je suis VG R à grosse tendance VG L et j'ai lu sur Internet et dans certains articles que les personnes adoptant ce régime n'avaient d'autres choix que de prendre des compléments alimentaires en B12 car les végétaux n'en contenaient pas.
Je m'inquiète un peu de cela, même si, dans les faits, je n'ai pas de carence en B12 (seulement en fer mais là c'est parce que c'est dans ma nature et une fois par an je suis sous cure pendant 3 mois depuis toute petite).
Savez-vous si ces affirmations sont vraies
?
Ma réponse a été: non! Sans plus! Maintenant personne n'a posé la question: pourquoi? Ce qui aurait été MON premier réflexe en le lisant.
Citation :
Pour conclure, as-tu d'autres expériences de "VGL longue durée" à nous faire partager que ta position sur la B12 et le véganisme ?
le sujet étant la B12, j'ai donné une expérience et un avis dans le sujet. Sinon, il suffit de demander : sur quels points ? « La santé, médecins, naturopathes, le bien être »
Revenir en haut Aller en bas
patcha



Féminin
Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Sam 24 Nov 2012, 22:07

Alors par rapport à la vitamine B12, ça me fait penser au pro ou anti vaccins alien
Et j'aime dire soyons pour la liberté de ... pour ou contre ... mais libre ... pareil pour la vitamine B12 non ? Suspect
Je ne me supplémente pas ... parceque je ne suis ni pour ni contre afro bien au contraire disons que je n'en vois pas la necéssité et c'est vrai que ça ne plairait pas du tout de prendre un médicament même si on dit un supplément alimentaire.
Je ne trouve pas que Janic sois ... euh ... agressif ... ce n'est qu'un avis qu'il fait, il n'oblige personne ...
Revenir en haut Aller en bas
patcha



Féminin
Nombre de messages : 134
Age : 45
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 27/01/2010

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Sam 24 Nov 2012, 22:20

Ah oui ! Une précision : je ne suis pas végétarienne tendance végétalienne que pour les animaux ... c'est un tout : pour la planéte, la santé, la famine dans le monde, l'économie, et maintenant le fait que tout soit halal alors pour moi, ça a été le pire, le fait que je ne sois pas obligée de me nourir en faisant souffrir qui que soit. Bref le fait de ne pas participer à toute cette souffrance ... je n'ai pas d'animaux car j'habite en appartement et je trouve hyper restreint de détenir des animaux dans un local même s'ils sont heureux Question avec leur propriétaire ... Alors oui protection des animaux mais pas que ... c'est un tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Sam 24 Nov 2012, 22:25

oui tu as raison c'est un tout.
on ne peut pas se soucier d'une chose sans que ça en touche une autre. arceneciel
Revenir en haut Aller en bas
Wanderer



Masculin
Nombre de messages : 211
Age : 38
Localisation : Pas loin de la France
Date d'inscription : 09/02/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Sam 24 Nov 2012, 23:02

patcha a écrit:
Et maintenant le fait que tout soit halal alors pour moi, ça a été le pire.

Qu'entends-tu par là ? L'abattage avec étourdissement existe encore, simplement les réglementations ne sont pas respectées et les animaux reprennent souvent conscience entre l'étourdissement et la saignée.

http://www.l214.com/charal/abattage-standard-bovin-charal

Je crois que le cas Charal n'est pas un cas isolé.

Autre chose, dans ces abattoirs, même l'abattage rituel ne respecte pas les consignes édictées par les autorités religieuses :

http://www.l214.com/charal/abattage-rituel-bovin-charal

Il n'est pas vrai que l'ensemble de la viande produite en France résulte d'un abattage halal, autrement dit rituel. Une telle affirmation se fonde sur un mythe créé de toutes pièces par des politiciens sans scrupule et des associations aux mobiles assez douteux, ce qui est expliqué ici :

http://www.l214.com/communications/laicite-religion-de-la-viande

Évidemment, il est urgent d'améliorer les conditions d'abattage même si la promotion d'une alimentation végétalienne me paraît être une cause plus juste.



Revenir en haut Aller en bas
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Dim 25 Nov 2012, 08:26

patcha bonjour
Citation :
Alors par rapport à la vitamine B12, ça me fait penser au pro ou anti vaccins
Et j'aime dire soyons pour la liberté de ... pour ou contre ... mais libre ... pareil pour la vitamine B12 non ?
Je ne me supplémente pas ... parceque je ne suis ni pour ni contre bien au contraire disons que je n'en vois pas la necéssité et c'est vrai que ça ne plairait pas du tout de prendre un médicament même si on dit un supplément alimentaire.
Je ne trouve pas que Janic sois ... euh ... agressif ... ce n'est qu'un avis qu'il fait, il n'oblige personne ...
Nous sommes d'accord! A une petite nuance près. Etre pour ou contre c'est trop réducteur, c'est comme être pour (ou contre) le noir ou le blanc alors qu'il y a des nuances de gris et même de couleurs.
Les prises de compléments peuvent se justifier dans nombre de cas "ciblés" que seul un professionnel peut et doit déterminer.
Donc pour les pro et anti vaccins évoqués ce n'est pas la suppression de ceux-ci qui est réclamée mais effectivement la liberté de choisir hors contrainte et en conscience (ce que d'une certaine manière la population française à fait avec le H1N1 malgré les pressions médiatiques et gouvernementales.) Donc quand je lis: " j'ai lu sur Internet et dans certains articles que les personnes adoptant ce régime n'avaient d'autres choix que..." Ca me rappelle trop toutes les situations où sont invoquées ces "ne pas avoir le choix" et ça me fais frémir ...ma trop grande sensibilité sans doute! drunken
Revenir en haut Aller en bas
queenie



Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 47
Localisation : Haute garonne
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Dim 25 Nov 2012, 15:59

Valkyrie a écrit:
Citation :
du forum de l'association "animal amnestie"

plus trop trop quand même, puisqu'il est ouvert à tous/tes et pas seulement les gens de Toulouse et/ou militants, même si les actions et appels à manifester y sont répertoriés.

Etre tolérant ne veut pas dire laisser faire tout et n'importe quoi. C'est tout à l'honneur des admin de ce site de ne pas faire de fiquage et de recadrage (vue que je suis anarcho-liberaire, cela me convient).
Accepter les VGR sur ce forum ne veut pas dire cautionner les VGR. Accepter les hygiénistes sur ce forum ne veut pas dire cautionner l'hygiénisme. etc...etc... etc...
Revenir en haut Aller en bas
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Dim 25 Nov 2012, 19:21

queenie bonjour
Citation :
Accepter les VGR sur ce forum ne veut pas dire cautionner les VGR. Accepter les hygiénistes sur ce forum ne veut pas dire cautionner l'hygiénisme. etc...etc... etc...
c'est très juste! pas de préférence, c'est ça garder son libre arbitre...jusqu'au bout. Découvrir, partager, ce n'est pas adhérer, mais s'enfermer sur soi même n'est pas non plus la bonne solution d'où les divers forums ouverts à de multiples sujets dont certains n'ont rien à voir ou un lointain rapport seulement avec la raison de base.
Il existe un forum purement vegan qui ne tolère que les vegans, parlant vegan, donc très spécialisé et qui affiche en gros son objectif; donc sans ambiguité! Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
queenie



Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 47
Localisation : Haute garonne
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Lun 26 Nov 2012, 18:04

J'étais dans l'un d'entre eux et je m'y étais senti trop à l'étroit.

Revenir en haut Aller en bas
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Mar 27 Nov 2012, 07:58

quennie bonjour
Citation :
J'étais dans l'un d'entre eux et je m'y étais senti trop à l'étroit.
c'est ce que j'exprimais plus tôt: les petites boites hermétiques! pale
Revenir en haut Aller en bas
queenie



Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 47
Localisation : Haute garonne
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Mar 27 Nov 2012, 17:47

Tout de même, ces forum sont des refuges pour les nouveaux Vegans, qui voient leur vie se transformer vite en enfer tellement ils se sentent seuls. Ils y trouvent des réponses, des conseils et un support moral adapté, le plus souvent.

Il est, dans ce cas, salutaire d'avoir un lieu d'échange pour extérioriser ses frustrations et souffrances. C'est tout particulièrement le cas des ados encore dépendants de leur famille.

Dans ces forum, on cherche à s'affranchir des questions à la con de tous ces abrutis intolérants au végétalisme et à la souffrance animale.
Revenir en haut Aller en bas
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Mer 28 Nov 2012, 09:00

quennie bonjour
Citation :
Tout de même, ces forum sont des refuges pour les nouveaux Vegans, qui voient leur vie se transformer vite en enfer tellement ils se sentent seuls. Ils y trouvent des réponses, des conseils et un support moral adapté, le plus souvent.
Je l'ai bien compris comme cela aussi, mais cela a un coté communautarisme qui peut facilement dévier ou s'enfermer sur lui-même. En théologie on remarque cela avec les "religions" nouvelles ou anciennes qui enferment leurs adhérents dans un discours spécifique et dont la caractéristique fini par devenir "être contre" les autres formes, dénominations, "sectes".
Citation :
Il est, dans ce cas, salutaire d'avoir un lieu d'échange pour extérioriser ses frustrations et souffrances. C'est tout particulièrement le cas des ados encore dépendants de leur famille.
Effectivement, il me semble que le problème des ados est plus délicat étant donné que ceux-ci sont en recherche de leur voie, de leur personnalité qui souvent ne s'exprime qu'en opposition. D'où la difficulté, pour les parents, de distinguer entre un choix réfléchi et un comportement contestataire. De plus rejeter les coutumes alimentaires des parents, c'est les "accuser" d'avoir fait et leur avoir imposé un mauvais choix et les parents (le reste de la société en général) n'aiment pas çà.
Citation :
Dans ces forum, on cherche à s'affranchir des questions à la con de tous ces abrutis intolérants au végétalisme et à la souffrance animale.
Twisted Evil Very Happy
Je n'ai jamais plus eu ce genre de comportement lorsque je n'ai plus essayé d'expliquer pourquoi, car c'est là le piège. Je procède ainsi depuis: j'annonce de façon claire mes choix de vie "je suis végétalien, je ne bois pas d'alcool, ne fume pas, ne me drogue pas, je suis pour les médecines douces" et contre les violences sous toutes leurs formes et si un jour cela vous intéresse de savoir pourquoi, on se voit tranquillement quelques heures où vous pourrez poser les questions précises qui vous intéresseront" en clair, pas de discussions immédiates et donc de polémiques ou de plaisanteries sur le cri de la carotte.
En général cela coupe l’herbe sous le pied des plaisantins et ouvre la porte aux vrais intéressés.
Revenir en haut Aller en bas
danielle



Féminin
Nombre de messages : 319
Age : 61
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 06/10/2007

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Jeu 29 Nov 2012, 09:49


Il y a de la B12 dans la levure de bière en paillettes qu'on trouve partout....
Revenir en haut Aller en bas
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Jeu 29 Nov 2012, 13:29

danielle bonjour
Pas dans toutes! Certaines se voient ajouté d'office cette vitamine semisynthétique...et OGM parait-il?!
Revenir en haut Aller en bas
Stéphane Ascoët



Masculin
Nombre de messages : 200
Age : 35
Localisation : Presque à l'extrémité nord des 36 kilomètres de voie du TAO A, et au PK 119 de la ligne Paris->Fleury-les-Aubrais
Date d'inscription : 12/04/2011

MessageSujet: Levure en paillettes   Jeu 29 Nov 2012, 14:40

La B12 "naturelle" de ces paillettes n'est pas assimilable Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
queenie



Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 47
Localisation : Haute garonne
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Jeu 29 Nov 2012, 18:02

janic a écrit:

Je n'ai jamais plus eu ce genre de comportement lorsque je n'ai plus essayé d'expliquer pourquoi, car c'est là le piège. Je procède ainsi depuis: j'annonce de façon claire mes choix de vie "je suis végétalien, je ne bois pas d'alcool, ne fume pas, ne me drogue pas, je suis pour les médecines douces" et contre les violences sous toutes leurs formes et si un jour cela vous intéresse de savoir pourquoi, on se voit tranquillement quelques heures où vous pourrez poser les questions précises qui vous intéresseront" en clair, pas de discussions immédiates et donc de polémiques ou de plaisanteries sur le cri de la carotte.
En général cela coupe l’herbe sous le pied des plaisantins et ouvre la porte aux vrais intéressés.

C'est aussi ma méthode mais cela demande une grande maturité. C'est beaucoup demander aux jeunes et aux ados en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Jeu 29 Nov 2012, 18:52

quennie bonjour
Citation :
C'est aussi ma méthode mais cela demande une grande maturité. C'est beaucoup demander aux jeunes et aux ados en particulier.
l'impatience de la jeunesse qui veut cueillir les fruits avant que l'arbre ait poussé. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
queenie



Masculin
Nombre de messages : 346
Age : 47
Localisation : Haute garonne
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Ven 30 Nov 2012, 17:02

On a aussi été jeune....(me voilà que je parle comme un papi)...enfin il faut accepter son age après tout....
Revenir en haut Aller en bas
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Ven 07 Déc 2012, 18:28

pour ceux que cela intéresse un petit condensé:
(article traduit du livre « Vegan Nutrition », écrit au Royaume-Uni par le Docteur diplômé d’Etat Gill Langley (MA PhD MIBiol) et publié par la Vegan Society (1ière édition en 1988, 2ième édition, remise à jour en 1995))
« En fait, la vitamine B12 active est probablement parmi les seules vitamines qui est fabriquée uniquement par des bactéries. La vitamine B12 trouvée dans la viande (spécialement les abats), les œufs et le lait de vache provient de l’activité des bactéries qui vivent dans les animaux. La cuisson prolongée, y compris bouillir le lait de vache, détruit la B12.
La vitamine est nécessaire, avec la « folate » pour diviser les cellules rapidement comme celles qui sont dans la moelle et qui forment le sang. La déficience, qui est rare, peut provoquer le développement anormal des globules rouges qui caractérise l’anémie mégaloblastique
La plupart des cas de déficience en B12 sont issus de la population omnivore et sont dus à un manque de « facteur intrinsèque », sans qui, très peu de vitamines peuvent être absorbées. Ce type de déficience conduit à des anémies pernicieuses, dont les causes sont des désordres du petit intestin, certaines drogues, le tabac et l’alcool, le rétrécissement des tissus de l’estomac (atrophie) due à l’âge, et à des infections parasitaires. Ces anémies pernicieuses arrivent à près de 1% de la population omnivore après 60 ans.
Proposer des doses importantes de vitamine par jour est inutile, parce que 3µg est plus que le corps peut absorber à n’importe quel moment.
La vitamine B12 est stockée dans le foie, qui en contient normalement suffisamment pour une période de 3 à 6 ans (2 à 5 milligrammes), même en absence totale de source dans la nourriture.
Cette adaptation assure une considérable protection quand les ressources de B12 sont rares, et cela justifie en partie le fait que les végétaliens qui en sont depuis 20 ans et plus, certains sans source majeure de B12, ne présentent fréquemment pas de signe de déficience.
Il y a des preuves certaines que les bactéries de notre intestin fabriquent de la B12 que notre corps peut utiliser. Dans une expérience courageuse conduite dans les années 1950, Sheila Callender a collecté les selles de végétaliens souffrant de déficience en B12, Sheila en fabriqua un extrait et le donna à manger aux volontaires. Cela cura leur déficience. L’expérience montra que les bactéries de l’intestin produisent la B12, mais que cela se fait normalement trop bas dans le tube digestif pour être absorbé – d’ailleurs les volontaires ne seraient pas devenus déficients si cela avait été possible de l’absorber. Le fait que leur déficience ait été comblée prouve que l’adéquate B12 active est produite par les bactéries de l’intestin, mais généralement dans le colon où elle ne peut être absorbée, alors que plus haut dans le petit intestin, elle peut être plus facilement absorbée.
Chez quelques personnes, la production de B12 par les bactéries existe certainement dans le petit intestin où la vitamine fabriquée peut, au moins en théorie, être absorbée. La contribution exacte que ceci apporte aux besoins en B12 des végétaliens reste à clarifier.

Vitamine B12 : l’expérience végétalienne

A cause du haut niveau de conscience général sur les besoins en apports de B12 nécessaires aux végétaliens, beaucoup d’individus utilisent des aliments fortifiés ou des suppléments. D’autres ne font pas spécialement d’effort pour incorporer ces sources dans leur alimentation, et quelques communautés végétaliennes ont comme règle de conduite de ne pas utiliser de supplément. Par conséquent, faire des généralités à propos des besoins en B12 des végétaliens ne peut pas être fait facilement.
Le désaccord dans la définition de ce qu’est un normal ou un bas niveau de B12 reflète un réel manque de connaissance, aussi bien que les différences entre les individus. Des niveaux plus bas de vitamine que la normale dans le sérum n’indiquent pas nécessairement une déficience, juste un épuisement relatif, qui peut être rattrapé en augmentant la prise de B12. Comme on le mentionne toujours, des végétaliens pratiquants depuis plus de 20 ans, avec aucune source sérieuse de vitamine dans l’alimentation, ont rarement été trouvés comme ayant des symptômes cliniques de déficience. Sans l’utilisation d’aliments fortifiés ou de suppléments, le niveau du sérum en B12 chute en général après plusieurs années d’alimentation végétalienne, mais se stabilise souvent à 100pg/ml. Les végétaliens qui prennent des suppléments ou des aliments fortifiés ont les plus hauts niveaux de vitamine. Une complication qui s’ajoute est la différence de méthode de mesure de la B12 dans le sang qui est utilisée, et certaines sont plus exactes que d’autres.
Trois patients qui étaient végétaliens depuis 17 ans sans prendre de supplément étaient en bonne santé, avec un niveau de B12 dans le sérum de 150, 375 et 450pg/ml, et les quantités normales d’hémoglobine dans le sang. Treize végétaliens américains qui avaient une alimentation crue et ne prenaient pas de supplément avaient un niveau de B12 dans le sang entre 90 et 219pg/ml.
Il y avait 3 patients qui étaient végétaliens depuis 3 à 13 années (suffisamment longtemps pour épuiser théoriquement les réserves du foie en B12) qui n’avaient pas de source sérieuse de B12 dans leur alimentation, leur niveau dans le sérum était de 120 à 230pg/ml. Tous les végétaliens étaient en bonne santé, aucun ne montrait de symptômes de déficience en B12 et tous avaient des valeurs d’hémoglobine normales. Le même rapport liste d’autres observations de végétaliens chez qui il n’a pas été trouvé de symptôme de déficience de B12.
Trente-six végétaliens Israéliens qui pratiquent depuis 5 à 35 années, âgés de 8 à 79 ans, ont été examinés par leur niveau de B12 dans le sérum et par les signes de déficience. Aucun n’utilisait de suppléments de vitamine, pourtant 10 avaient des niveaux normaux (considérés dans ce cas comme étant supérieurs à 200pg/ml) et 11 avaient des niveaux proches de la limite, définie dans cette étude comme étant de 130 à 200pg/ml. Cinq (14%) des végétaliens avaient un niveau de B12 dans le sang plus bas que 130pg/ml, considéré comme étant inadéquat, et 4 d’entre eux se plaignaient de faiblesses, fatigues et difficultés à se concentrer – probablement des symptômes neurologiques de déficience en B12 (voir « déficience occasionnelle de B12 chez les végétaliens adultes ») . Cependant, 12 des 16 patients qui avaient un niveau dans le sang « limite » ou « inadéquat », n’avaient pas de symptômes de déficiences, que se soit neurologique ou au niveau de l’hémoglobine. Les recherches ont montré que l’absorption de B12 synthétisée par les bactéries dans l’intestin pourrait aider le maintient des niveaux dans le sang chez 13 de ces patients qui étaient végétaliens depuis plus de 15 années.
Les recherches ont observé des végétaliens et végétariens asiatiques qui vivaient au Royaume-Uni, qui avaient commencé à l’être depuis au minimum 20 années et qui n’utilisaient pas de supplément en vitamine. La moyenne des niveaux de B12 dans le sang était basse mais adéquate dans le cas de 54 végétaliens (moyenne de 193pg/ml) et 9 lacto-végétariens (moyenne de 185pg/ml), comparée avec les 37 lacto-ovo-végétariens (moyenne de 359pg/ml). Vingt de ces patients, végétaliens ou lacto-végétariens, avaient des niveaux de B12 individuels inférieurs à 150pg/ml. Leur moyenne journalière de consommation de B12 était estimée à 0,2µg, soit juste 1/7 de l’apport de référence. Cela peut paraître surprenant pour les lacto-végétariens d’avoir un aussi bas niveau de consommation de B12, mais il est commun chez les communautés asiatiques de bouillir le lait durant longtemps avant de l’utiliser, et cela peut détruire beaucoup des vitamines contenues. En dépit du bas niveau dans le sang, des tests complets du sang et des anomalies neurologiques (temps de réponse de la vue, potentiel somatosensoriel, et système nerveux sensoriel et moteur) ont montré que tous les végétaliens et les lacto-végétariens étaient en bonne santé. La conclusion des recherches était que la moyenne requise journellement pour la B12 pourrait être encore surestimée, et que sur le long terme les végétaliens pourraient s’adapter à un bas niveau de contenance de B12 dans les aliments.
Les niveaux plus bas que la normale de B12 dans le sérum n’indiquent pas nécessairement une déficience : à des niveaux de 100 picogrammes de B12 par millilitre de sang, quelque végétaliens peuvent développer des symptômes de déficience mais la plupart ne le font pas. Sans l’usage d’aliments fortifiés ou de suppléments, les niveaux de B12, dans le sérum, chutent, généralement, après plusieurs années de végétalisme, mais ils se stabilisent souvent à 100pg/ml – il y a une possibilité que la B12 soit synthétisée par les bactéries dans l’intestin et que cela apporte une contribution dans certains cas. Les végétaliens qui prennent des suppléments ou de la nourriture fortifiée ont les plus hauts niveaux de vitamine dans le sérum. Cependant, des végétaliens de 20 à 35 ans d’ancienneté qui n’ont pas de source significative de vitamine dans leur alimentation sont très rarement trouvés comme ayant des symptômes de déficience.
Le corps a besoin juste d’une faible quantité de vitamine B12, et il est capable de la conserver quand les apports sont rares. Il y a des preuves évidentes que, au moins chez quelques individus, il y a des bactéries, dans le petit intestin, qui fabriquent la B12 nécessaire pour le corps.
Des végétaliens qui en sont depuis 20 ou 35 années sans aucune source significative de vitamine B12 dans leur alimentation sont très rarement trouvés comme ayant des symptômes cliniques de déficience
_____________
KOUSMINE
Les micro-organismes contenus dans le cæcum sont capables d'effectuer la synthèse de nombreuses vitamines (vit.K et vit.B: ac.pantothénique, biotine, ac. folique, vit.B12) et permettent ainsi à l'organisme de résister plus longtemps à certains régimes carencés.
*** Bactéries et cholestérol
Les bactéries intestinales interviennent dans le métabolisme du cholestérol et provoquent la formation du coprostanol, forme réduite moins soluble et moins absorbable. Dans cette molécule, il n'y a plus de double liaison entre les atomes de carbone 5 et 6, et l'orientation des cycles A et B autour de l'axe des atomes de carbone 5 et 10 est "CIS" alors qu'elle était "TRANS" dans le cholestérol.
Enfin, la bile détruite par les clostridium ne fera plus son travail. Une stéatorrhée chronique s'installera, entraînant avec elle une élimination massive de vitamine B12 et de calcium. Ainsi, l'excès d'aliments gras et trop riches en protéines aboutira à des carences par élimination intestinale des éléments minéraux et vitaminiques, alors qu'une alimentation moins riche apportera une meilleure assimilation de ces éléments. C'est la raison pour laquelle on peut voir des carences vitaminiques chez des personnes sur-alimentées.
http://www.nutralia.fr/approchenutralia.htm
_________
Effets secondaires de la vitamine B12
La prise de Vitamine B12 est sûre pour la plupart des gens, qu’elle soit de manière orale ou sous forme d’injection. Chez certaines personnes, elle pourrait cependant causer des caillots sanguins, de la diarrhée, des démangeaisons, des réactions allergiques plus ou moins graves ainsi que d’autres effets secondaires.
La Vitamine B12 semble également être sans risque lorsqu’elle est utilisée sur la peau pour le psoriasis. Une légère démangeaison a toutefois déjà été signalée lors de l’utilisation de crème combinant la Vitamine B12 à l’huile d’avocat.

Précautions particulières et avertissements
• Grosse et allaitement : Vraisemblablement pas de problème pour les femmes enceintes ou allaitant lorsque la Vitamine B12 est prise par voie orale et dans les quantités recommandées (la quantité recommandée pour les femmes enceintes est généralement de 2.6 microgrammes par jour). Les femmes qui allaitent ne devraient pas prendre plus de 2.8 microgrammes par jour. Ne pas dépasser ces quantités, les risques encourus restent encore relativement inconnus.
• Un nombre élevé de globules rouges (Polyglobulie) : Le traitement de la carence en Vitamine B12 peut démasquer les symptômes de la maladie de Vaquez.
• Des globules rouges anormaux (Anémie mégaloblastique). L’anémie mégaloblastique est parfois corrigée par un traitement à partir de Vitamine B12. Mais cela peut avoir des effets secondaires très graves. Ne prenez pas de Vitamine B12 sans surveillance étroite et discussion avec votre médecin ou tout professionnel de santé compétent.
• La maladie de Leber, une maladie oculaire héréditaire : Ne prenez pas de Vitamine B12 si vous souffrez de cette maladie. Cela pourrait nuire gravement au nerf optique et conduire à la cécité.
• Allergie ou sensibilité au cobalt ou cobalamine. Ne pas utiliser de Vitamine B12 si vous souffrez d’une telle allergie.
http://vitamineb12.fr/effets-secondaires-vitamine-b12
__________
Dosages de la vitamine B 12 par méthode microbiologique BTQ QIABI 1998
1. Production industrielle de vitamine B 12 (34 points)
La biosynthèse de cette vitamine est réalisée uniquement par des souches bactériennes hautement productrices appartenant principalement aux genres Propionibacterium et Pseudomonas.
La vitamine B 12 est produite par un Pseudomonas denitrificans, en fermenteur aéré, en 3 à 5 jours, à pH 7,4 et à une température de 29 °C sur un milieu contenant:
Etc…

http://www.biologiemarine.com/micro/dosvit.htm
________
http://translate.googleusercontent.com/translate_c?hl=fr&prev=/search%3Fq%3Dwww.cdc.gov/vitaminb12%26hl%3Dfr%26rlz%3D1R2ADFA_frFR463%26biw%3D1366%26bih%3D557%26prmd%3Dimvns&rurl=translate.google.fr&sl=en&u=http://www.cdc.gov/ncbddd/b12/history.html&usg=ALkJrhjofgCiYt_uzivaADOFDS_Z3KESLA
etc…
Revenir en haut Aller en bas
Daniel
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 5739
Age : 59
Localisation : Roquettes
Activité : militantisme pour les animaux
Loisirs - passions : méditation, photographie
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Ven 07 Déc 2012, 23:01

Merci pour cet article assez complet sur la B12, perso j'ai eu quelques symptômes de carence en b12 à partir de ma 2em année de végétalisme (étais je peut être en carence avant, cela est possible) mon taux était à 133 pg/ml avec supplémentation il est passé à 193 pg/ml, je dois le recontrôler ne l'ayant pas fait depuis plus d'un an.
Je connais aussi une personne d'un certain age ne se supplémentant pas ayant un taux bas mais stable sans problème aucun, son hygiène de vie est bien meilleure que la mienne, donc un métabolisme qui fonctionne mieux!

_________________
Changer le monde revient à se changer soi-même car le monde n'est que le reflet de nous-même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.animalamnistie.fr/accueil.html
janic



Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 73
Localisation : bourgogne
Loisirs - passions : hygiénisme, théologie, naturopathie
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Sam 08 Déc 2012, 08:28

daniel bonjour
Citation :
Merci pour cet article assez complet sur la B12, perso j'ai eu quelques symptômes de carence en b12 à partir de ma 2em année de végétalisme (étais je peut être en carence avant, cela est possible) mon taux était à 133 pg/ml avec supplémentation il est passé à 193 pg/ml, je dois le recontrôler ne l'ayant pas fait depuis plus d'un an.
Je connais aussi une personne d'un certain age ne se supplémentant pas ayant un taux bas mais stable sans problème aucun, son hygiène de vie est bien meilleure que la mienne, donc un métabolisme qui fonctionne mieux!
C'est bien de souligner, par cette expérience, la difficulté de discerner entre les effets et les causes. Des études généralistes comme celle de l'AADDC ne mettent pas suffisamment l'accent sur ces particularismes qui sont cependant fondamentaux pour distinguer de façon précise les facteurs favorables et les facteurs défavorables. Malheureusement l'hygiène de vie est souvent placée au second plan (ressenti à la lecture des différentes interventions sur les forums), voire méprisée, avec les risques que cela comporte sur le plan santé, c'est à dire le bon fonctionnement de la machine humaine. J'ai en mémoire l'exemple d'une personne (d'un forum) qui disait haut et fort qu'elle s'en foutait de la santé et qui quelques temps plus tard quémandait des conseils parce que sa santé justement lui posait quelques problèmes. Ah, l'inconstance humaine!
Pour ton cas, le taux de 133 aurait dû être suffisant, mais ce n'est effectivement pas seulement le taux mesuré, mais l'ENSEMBLE des facteurs d'assimilation qui doivent être présents et c'est ça qui est trompeur. Exactement comme il ne suffit pas de consommer des laitages pour que l'assimilation du calcium se fasse et c'est quelques fois l'inverse comme pour l'ostéoporose due en grande partie à la présence de produits laitiers inassimilables et surtout à l'effet décalcifiant par les ostéoclastes.
J'ai estimé important aussi de souligner les contre-indications à la prise de vitamine B12 dans certaines pathologies et donc les risques possibles pris lors d'une prise, hors prescription médicale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question sur la vitamine B12   Aujourd'hui à 07:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Question sur la vitamine B12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: VEGETARISME - VEGETALISME - LE DECOUVRIR - LE PARTAGER :: Santé, bien-être, choix éthiques-
Sauter vers: