Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 FOURRURE : Cyberaction suite article dans "Les echos"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vegspirit



Masculin
Nombre de messages : 57
Age : 104
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: FOURRURE : Cyberaction suite article dans "Les echos"   Sam 12 Nov 2011, 18:59

Le journal Les Echos vient de publier un article (http://www.lesechos.fr/luxe/mode/0201737933640-la-fourrure-decomplexee-247465.php) qui n'est rien d'autre qu'une provocation intolérable pour les défenseurs des animaux, en plus d'être un discours déculpabilisant pour les pétasses en fourrure : "la fourrure n'est plus un crime", "une matière comme une autre".
Les Echos via sa journaliste Sandrine Merle parle de "quelques militants" anti-fourrure à la sortie des défilés.

Montrons leur qu'ils se trompent et que nous sommes nombreux et déterminés.

Ecrivons en masse à ce journal pour leur rappeler le prix sanglant de la fourrure (http://www.fourrure-torture.com/finlande.html) et demandons des excuses à cette journaliste (les militants US ont réussi à en obtenir d'une journaliste l'année dernière, mais ne nous faisons pas trop d'illusions! ) et un article ou un encadré objectif sur les élevages dans les plus brefs délais. En effet, ce journal à la con qui cite le fourreur Salomon, insinue que si les animaux sont issus de l'élevage, il n'y a pas de mal à porter de la fourrure!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les Echos - 16 rue du Quatre Septembre, 75112 Paris Cedex 02. Tél : 01 49 53 65 65

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour ceux qui peuvent, envoyez vos courriers par la Poste plutôt que par mail.

A titre d'exemple, voici la lettre très documentée de Clara :

"Bonjour,

J'ai été alertée de la parution de cet article: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
A la lecture de ce dernier, j'ai été outrée, indignée et profondément insultée par les lignes de votre journaliste S. Merle!
Cet article affirme que la fourrure n'a plus rien à se reprocher, qu'elle ne dérange plus personne, à part une poignée de militants, et qu'elle provient majoritairement de l'élevage.

Or, en plus de manquer publiquement de respect et d'insulter les millions de personnes qui mènent ce dur combat contre la fourrure et la barbarie qu'elle engendre, en minimisant leur action et leur nombre, cet article s'emmitoufle d'une honteuse hypocrisie en affirmant que la fourrure ne poserait plus problème parce qu'elle vient de l'élevage.

Il apparaît clairement que votre journaliste ne s'est pas renseignée sur son sujet, car il n'est pas difficile de découvrir la vérité sur les conditions d'élevage des bêtes à fourrure. Ainsi, si elle s'était un tant soit peu documentée, alors elle n'aurait pu affirmer que la fourrure est un bien innocent du point de vue du respect de l'animal.

Pour votre information, voici quelques pistes: (j'ai pensé qu'en tant que journalistes vous seriez heureux de vous documenter et de connaître la vérité...)

A découvrir ici
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Des faits et des chiffres sur les élevages de visons ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
D'autres chiffres et données ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Une autre association internationale très sérieuse luttant contre ce commerce préhistorique: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vous parlez l'anglais je présume? Car bon nombre d'articles sont en anglais, les militants étant répartis à l'échelle du globe entier. Aussi, j'imagine qu'après avoir vu l'exiguïté insalubre et l'angoisse dans lesquelles vivent ces mignons renards, visons, chinchillas et autres lapins d'élevage avant de connaître la mort dans la souffrance perdurante, vous admettrez que vous ne souhaiteriez pas vous y voir vous-même, n'est-ce pas?

J'ose espérer qu'avec ces pistes de recherche, vous vous renseignerez un peu d'avantage, et que vous éviterez de publier à nouveau des inepties et des propos dignes d'une enfant de 6e, empreint d'ignorance, de cécité, d'immaturité et de niaiserie, pour le compte des Echos.

A moins que l'ignorance ne soit pas la réelle cause des propos en question, et qu'il ne s'agisse d'un parti pris pour le lobby de la fourrure, peut-être motivé par des raisons matérielles? Auquel cas, il serait alors bien triste de constater que le métier de journaliste, qui doit avant tout faire la vérité sur le monde et sur ce que les gens ignorent, même et surtout quand ce sont des vérités qui dérangent, ne consiste finalement plus qu'en le fait de se faire la voix de tel ou tel lobby et de proférer avec prosélytisme des propos mensongers et orientés...

Il semblerait, mesdames, messieurs, que votre papier se fasse L'écho de la torture et du sang répandu au seul nom de la mode et de l'argent...
Comme dirait l'autre: No comment!

J'espère vivement que vous consacrerez toute l'attention nécessaire à mon courrier ainsi que la réflexion qui devra s'en suivre, notamment quant à un article d'excuses publiques auprès des millions de militants du monde entier dont vous avez minimisé l'action et le nombre, quelques jours à peine avant le World Free Friday.

Dans l'attente et l'impatience de vous lire, je vous prie néanmoins d'agréer mes meilleures salutations."

Revenir en haut Aller en bas
 
FOURRURE : Cyberaction suite article dans "Les echos"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: DEFENSE ANIMALE - MILITANTISME :: Militantisme-
Sauter vers: