Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lili



Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 29
Localisation : quelque-part
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Dim 10 Juil 2011, 21:45

( oulala, la chieuse, elle vient d'arriver sur le forum et elle poste 50 sujets à la suite! ... Désolée, j'ai ENCORE une question)

Bonsoir à tous,

Voilà, je me demandais, pour ceux dont les proches ne sont pas très "tolérants", comment vous y-êtes vous pris pour annoncer votre végétalisme? Je n'ai pas encore oser le dire et même sans être au courant, on réussit déjà à me balancer des remarques à la con.
Du genre ce soir, c'est steak/saucisses chez moi (youhouuu). Et donc, je dis que je vais faire des lentilles.
Mon père: - oh oui des lentilles avec du beurre, bonne idée.
Moi: - Ben je me mettrais une part à côté, je veux pas de beurre moi
Mon père: -Ah ouais, t'es au régime.
-_- Ca m'énerve déjà.
Je le vois déjà me dire que c'est n'importe quoi, me traiter d'extrémiste etc.

Bref, si vous aviez des conseils pour amener ça en douceur...
Revenir en haut Aller en bas
Daniel
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 5739
Age : 59
Localisation : Roquettes
Activité : militantisme pour les animaux
Loisirs - passions : méditation, photographie
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Lun 11 Juil 2011, 00:47

mais non pas de souci le forum est fait pour ça chinois

pour répondre à ton papa, utilise des sources fiables si c'est toi qui le dit il ne te croira pas par exemple sur le site AnimalAmnistie http://animalamnistie.free.fr/autrespages/les%20prot%E9ines.html

tu devrais trouver pas mal de doc sur le net concernant la question des protéines, les gens ne savent pas qu'il consomment 2 fois des protéines en mangeant un plat de lentilles.

un pur délice un plat de lentilles avec un ail cuit dans sa peau et un filet d'huile d'olive et un jus de citron pour bien fixer le fer des lentilles accompagné d'un peu de riz simple bon et nourrissant Razz

_________________
Changer le monde revient à se changer soi-même car le monde n'est que le reflet de nous-même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.animalamnistie.fr/accueil.html
Lili



Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 29
Localisation : quelque-part
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Lun 11 Juil 2011, 08:12

Merci Daniel.

En fait j'ai déjà imprimé tout un rapport qui explique l'effet de l'élevage sur l'environnement, la condition de vie des animaux d'élevage et la nutrition. Si il accepte de le lire il devrait comprendre.
Le problème c'est qu'il faut qu'il lise par lui-même, parce que je le connais, ce sera impossible d'avoir une discussion, il ne me laissera pas parler Razz

J'appréhende... Bon de toutes façons, il va bien falloir que je leur dise un jour. Pour ma mère ça va être un peu plus facile, je pense qu'elle sera plus compréhensive.

Aaaah... C'est dur!

Dire que depuis tout ce temps, j'hésite à franchir le pas à cause de ça: peur de leur réaction. Quand j'y pense, c'est vraiment dommage. Si il n'en tenait qu'à moi, cela fait bien longtemps que je l'aurais fait.
Revenir en haut Aller en bas
Lauraya
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1992
Age : 31
Localisation : Muret (Toulouse sud)
Activité : Militante défense animale et crusinière
Loisirs - passions : Défendre les droits des humains et des animaux, voyager, jardiner, mes chats
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Lun 11 Juil 2011, 10:23

Je pense que si tu exposes tes arguments et que tu montres que tu y as longuement réfléchi, que tu as cherché des informations sur la nutrition ("d'ailleurs, voici ce que j'ai lu et que vous pouvez lire"), que tu n'y as trouvé que des avantages pour ta santé, pour l'environnement et pour les animaux, tes parents devraient comprendre même s'ils vont te poser plein de questions et te faire part de leurs inquiétudes. Il ne faut pas leur en vouloir s'ils s'intéressent beaucoup à toi, au contraire :). Pour éviter que ça ne devienne lourd, réponds à leurs questions, rassure-les (ce n'est pas un délire passager). Propose leur même d'aller voir un médecin pour faire des analyses sanguines pour surveiller les éventuelles carences. Fait leur comprendre que c'est une décision d'adulte responsable.
Un livre peut t'aider : Le rapport Campbell.
Bon courage en tous les cas, j'imagine que ça ne doit pas être facile.
Revenir en haut Aller en bas
Lili



Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 29
Localisation : quelque-part
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Lun 11 Juil 2011, 18:49

Merci Lauraya. Je vais essayer de trouver ce livre :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Lun 11 Juil 2011, 21:11

Lili a écrit:
Voilà, je me demandais, pour ceux dont les proches ne sont pas très "tolérants", comment vous y-êtes vous pris pour annoncer votre végétalisme?
Il ne faut pas que tu annonces ton végétalisme mais ton refus de cautionner toute forme d'exploitation. Le végétalisme n'est pas un choix alimentaire c'est une conséquence d'un choix de vie éthique. Tu devrais présenter ce choix de vie en leur proposant le visionnage d'une ou plusieurs vidéos sur les différentes façons dont sont exploités les animaux (Earthlings est très complet pour ça). Les gens réagiront différemment mais ils comprendront plus rapidement le fait que tu ne veuilles pas te nourrir en cautionnant la souffrance...
Revenir en haut Aller en bas
Lili



Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 29
Localisation : quelque-part
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Mar 12 Juil 2011, 14:06

Merci Ludo,

J'ai essayé d'appliquer ton conseil. Réponse de mon père: "Oh, tu vas pas faire comme ces écolos de merde!" -_-'... Que répondre à ça.
Bon, au moins, c'est dit. Tant pis si il ne veut pas comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Agnieszka



Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 36
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Mar 12 Juil 2011, 15:15

Lili a écrit:
Merci Ludo,

J'ai essayé d'appliquer ton conseil. Réponse de mon père: "Oh, tu vas pas faire comme ces écolos de merde!" -_-'... Que répondre à ça.
Bon, au moins, c'est dit. Tant pis si il ne veut pas comprendre.

C'est pour ça que moi (qui ai entendu exactement les mêmes remarques de certains de mes proches; et encore je ne parlais que du végétarianisme) je ne discute plus.
Je leur dis juste "je suis une grande, j'ai le droit de choisir ce que je mange. Nous n'avons pas la même sensibilité.".
Revenir en haut Aller en bas
NoMe@t-inmyPl@te



Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 47
Localisation : Campagne toulousaine
Activité : Contrat en cours de signature !!!
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Mar 12 Juil 2011, 17:27

Hello Lili,

Ma décision a été radiale suite à la lecture du rapport Campbell, donc mon annonce a été radicale aussi. J'ai dit que je ne mangeais plus de viande pour ma santé (pour la garder bonne quoi). Ca c'était au début. Maintenant, le fait de ne plus manger de viande, c'est pour ma santé mais surtout pour les animaux. C'est ça aussi avancer. J'ai supporté tous les commentaires de m....
Maintenant, mes parents et amis ne sont toujours pas plus ouverts à la discussion sauf quelques-uns. Et quand je me retrouve au resto avec des potes qui disent en me regardant avec un grand sourire "tiens je vais prendre une bonne entrecôte" et bien je leur prends le chou pendant de longues minutes. Pour conclure "T'as vu ? C'est chiant ? Moi, c'est pareil avec vos réflexions, c'est chiant".

Le problème, c'est qu'au départ j'étais patiente dans mes explications, maintenant plus du tout.

Bon courage à toi. Tu vas sûrement trouver une solution.

Revenir en haut Aller en bas
Lauraya
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1992
Age : 31
Localisation : Muret (Toulouse sud)
Activité : Militante défense animale et crusinière
Loisirs - passions : Défendre les droits des humains et des animaux, voyager, jardiner, mes chats
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Mar 12 Juil 2011, 18:56

Lili a écrit:
Merci Ludo,

J'ai essayé d'appliquer ton conseil. Réponse de mon père: "Oh, tu vas pas faire comme ces écolos de merde!" -_-'... Que répondre à ça.
Bon, au moins, c'est dit. Tant pis si il ne veut pas comprendre.

Je te souhaite bien du courage. Ne baisse jamais les bras, il ne s'agit pas d'avoir le dernier mot, mais de bien faire comprendre ta position. Reste toujours adulte même si tes proches se comportent comme des adolescents dans leurs propos.
Tu n'es pas seule dans cette situation, les choses finiront par s'arranger avec le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Whiterabbit



Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 24
Localisation : Nice
Loisirs - passions : Rock music Littérature Guitare
Date d'inscription : 02/07/2011

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Mar 12 Juil 2011, 20:31

Lili a écrit:
( oulala, la chieuse, elle vient d'arriver sur le forum et elle poste 50 sujets à la suite! ... Désolée, j'ai ENCORE une question)

Bonsoir à tous,

Voilà, je me demandais, pour ceux dont les proches ne sont pas très "tolérants", comment vous y-êtes vous pris pour annoncer votre végétalisme? Je n'ai pas encore oser le dire et même sans être au courant, on réussit déjà à me balancer des remarques à la con.
Du genre ce soir, c'est steak/saucisses chez moi (youhouuu). Et donc, je dis que je vais faire des lentilles.
Mon père: - oh oui des lentilles avec du beurre, bonne idée.
Moi: - Ben je me mettrais une part à côté, je veux pas de beurre moi
Mon père: -Ah ouais, t'es au régime.
-_- Ca m'énerve déjà.
Je le vois déjà me dire que c'est n'importe quoi, me traiter d'extrémiste etc.

Bref, si vous aviez des conseils pour amener ça en douceur...

Je te comprends parce que j'ai vécu la même chose avec ma mère mais je pense que tes parents s'y habitueront au fil du temps ! (moi je l'ai toujours pas annoncé à mon père vu qu'il vit plus avec ma mère ... il va me prendre pour une cinglée vu qu'il adore la viande petite j'aimais pas trop ça et il me forçait à en manger quitte à recracher le morceau il aime la viande bien grasse et tout .... berkk rien que d'y penser pale

Mais tu le fais pour toi c'est le plus important ! Au début je cuisinais pour moi maintenant c'est ma mère qui me fait des plats végétariens quand elle a le temps et ma petite soeur a même manger du tofu ! Razz
incroyable xD

Je pense qu'ils seront obligé de l'accepter ! tant fait pas ! ça va venir avec le temps ! Ma mère ne concevait pas du tout le fait d'abandonner la viande ... plus maintenant !


Good luck !!! ;P



Revenir en haut Aller en bas
Lili



Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 29
Localisation : quelque-part
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Mer 13 Juil 2011, 09:20

Merci à tous, ça fait quand même du bien de savoir qu'on est pas seule.

J'ai essayé de rediscuter avec mon père à table hier. J'ai fini par ne plus lui répondre tellement ça m'a énervée. Je vous retranscrit un extrait de la conversation. (je crois que d'un point de vue extérieur c'est assez risible, je vous préviens, ça n'a ni queue ni tête)

- "Non mais, même sans parler du point de vue animal, tu te rends compte de la quantité d'eau gaspillée, de pesticides rejetés qu'engendre l'industrie de la viande?"
- "Bah ouais mais tu crois que les pesticides ils viennent d'où? Ben des graines que tu manges!"
- "Ben justement, les céréales produites à l'heure actuelle, 80% vont nourrir les bêtes qui finissent dans ton assiette. Tu crois pas qu'au lieu de produire de la viande dont on a pas vraiment besoin, ce serait mieux de nourrir les quelques milliards de personnes qui meurent de faim dans le monde?"
- "Non mais de toutes façons, d'ici quelques centaines d'années, la terre ne pourra plus nourrir tout le monde, c'est des recherches scientifiques qui l'ont dit"

Bon, là j'ai commencé à m'énerver, en lui disant que ça n'avait aucun rapport et que ce n'est pas parce que dans 300 ans des gens mourront de faim fautes de ressources qu'il faut les laisser mourir de faim maintenant alors qu'on a largement les moyens de nourrir tout le monde. Sur ce, il m'a répondu que j'étais de mauvaise foi et que je me défendais comme je pouvais parce que je savais que j'avais tort. L'hôpital qui se fout de la charité. Il a continué son "débât" tout seul et j'ai arrêté de répondre.

Et je vous passe les "tu vas pas manger des graines toutes ta vie", "ça va te passer" etc.

Point positif par contre, ma petite soeur de 18 ans qui a assisté à la conversation a pris ma défense et m'a dit qu'elle allait se renseigner sur tout ce que je disais.
Revenir en haut Aller en bas
Croquelavie95



Féminin
Nombre de messages : 12
Age : 44
Localisation : 95 au vert
Date d'inscription : 22/08/2011

MessageSujet: annonce   Lun 22 Aoû 2011, 10:04

bonjour,
cela va peut-être te faire sourire mais pour moi c'est le contraire : c'est moi qui ai pris la décision de ne plus manger de viande, mon mari l'accepte (bien qu'il en mange) mais mes enfants ont du mal ! (surtout mon fils qui est un gros mangeur). Par le passé j'ai essayé de limiter l'apport en viande (pour des raisons plutôt environnementales et de santé, mais le bien-être animal entre de plus en plus en compte dans ma décision), désormais je vais essayer de ne plus en manger du tout. ça ne va pas être simple : la viande crue me dégoûte, et il y a déjà certaines viandes que je ne mange pas (le cheval et le lapin, car j'aime trop ces animaux !) mais en même temps j'aime bien le goût une fois cuite. Ce que je redoute, c'est plutôt la réaction de la famille élargie (ma mère, qui ne manquera pas de me faire des réflexions comme quoi je vais avoir des carences , et patati et patata - soit dit en passant, elle est obèse, donc question nutrition, je pense en savoir plus qu'elle !) ; ma belle-famille (le genre français trèèès moyen avec qui la discussion se limite au temps qu'il fait pour vous donner un exemple mon BP a des problèmes cardiaques, il devrait être au régime sec, mais il continue à picoler et à s'empiffrer comme si de rien n'était ... sans parler de sa collection d'animaux empaillés dans toutes les pièces de la maison ! affraid ) et je me demande aussi comment concilier ça avec la vie de famille, et la vie sociale (pour le moment je suis en congé parental, mais un jour il faudra que je reprenne le travail, et là ça va être dur et j'imagine déjà que je vais devoir me justifier devant les collègues ... pfff !)
Revenir en haut Aller en bas
Ohana



Féminin
Nombre de messages : 20
Age : 22
Localisation : France
Date d'inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Dim 08 Jan 2012, 14:12

Lili a écrit:
Voilà, je me demandais, pour ceux dont les proches ne sont pas très "tolérants", comment vous y-êtes vous pris pour annoncer votre végétalisme?.

Déjà que j'ai eu du mal avec le végétarisme... Je ne prends même plus la peine de discuter avec mes proches dessus, je me fais à manger moi-même, je ne mange des fois même pas en même temps que le reste de la famille, je fais MES courses, bref je me suis mise en "autarcie" mais quitte à me mettre des gens à dos tant pis, ils ne veulent pas comprendre je ne vais pas les harceler avec ça (après on va dire que les VGR et les VGL veulent endiguer tout le monde u_u). Bon après j'ai des amis tolérants (dont une qui me fait à manger à part spécialement car elle adore cuisiner et relever de nouveaux défis) donc bon...
Sans oublier les remarques du genre "tu vas te transformer en vache" etc... u_u
Je voudrais devenir végétalienne (par conviction et aussi parce que je ne supporte plus lait/oeufs/...), mais là je vais me faire virer de chez moi xD! Après, c'est chacun son caractère, ça passera mieux avec des gens qu'avec d'autres...

Du coup, comment ça s'est passé depuis le temps avec toi ? (vu que je suis nouvelle sur le forum je remonte des posts...)

En un sens, ce post me rassure, je vois que je ne suis pas la seule à avoir des soucis avec mes proches sur la question... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Dim 15 Jan 2012, 12:28

Et bien vous avez de la chance, pour moi ça à fini en divorce.

Ma douce ne supporté plus mes conviction, je lui est expliquer sans la culpabiliser que l'on pouvez vivre sans tuer, sans polluer mais elle ne voulais rien savoir...J'ai finie par abandonner mais malheureusement, ma douce est une personne intolérante, très têtu et a essayer par tout les moyen de me faire abandonner mes convictions, mon végétalisme et mon amour pour les bêtes...

Elle as craquer en premier et m'a laissé tomber comme une vielle chaussette...Aujourd’hui encor je ne comprend pas son obstination...Quelle dommage....
Revenir en haut Aller en bas
Lili



Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 29
Localisation : quelque-part
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Lun 18 Juin 2012, 23:14

Bonjour à tous!
Me revoilà un an après! Désolée, je n'avais pas vu les dernières réponses.
Tout s'est arrangé. Enfin plus ou moins. Je me prend régulièrement des réflexions, mais je m'y suis habituée. C'est du style, à table: "Bon, tu vas manger quoi toi? De la salade, c'est ça?" Dans ces cas là, je me contente de répondre que je vais aller brouter l'herbe dans le jardin. Comme ça on me fout la paix! Ahaha!
Sinon, on me dit encore régulièrement que je vais avoir des carences, que je suis extrémiste, etc etc. Mais bon, j'ai appris à m'en foutre, peu importe.

Je me suis remise à manger des oeufs par contre (des oeufs bios de poules élevées en plein air bien sûr), environ une fois par semaine.
Et il m'arrive de faire des exceptions sur les produits laitiers lorsque je suis invitée afin d'éviter d'engendrer des polémiques et des débats sans queue ni tête qui peuvent durer toute la soirée.

Mais à part ça, je me tiens à ma décision de départ et mon entourage proche à quand même fini par s'y faire.

Là je suis de retour chez mes parents pour deux mois (je reprends l'université en septembre), et c'est un peu plus difficile à gérer. Demain je vais passer au magasin bio faire MES courses, parce que dans le frigo y'a rien que je puisse manger... aaaaah!

Voilà pour les nouvelles (ça n'intéresse probablement personne mais bon)

En tout cas je ne regrette pas mon choix le moins du monde!
Revenir en haut Aller en bas
Lauraya
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1992
Age : 31
Localisation : Muret (Toulouse sud)
Activité : Militante défense animale et crusinière
Loisirs - passions : Défendre les droits des humains et des animaux, voyager, jardiner, mes chats
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Mar 19 Juin 2012, 07:45

Salut,

Ben si ! ça nous intéresse au contraire
Je suis contente de ton évolution, tu sembles épanouie et confiante. Tu as raison de prendre du recul face aux remarques désobligeantes de ton entourage même si des fois

Je comprends pour les produits laitiers, pas évident quand on est en groupe de se démarquer sans cesse, mais rappelles-toi pourquoi nombreuses personnes font le choix d'arrêter...Surtout que le fromage des restaurants provient de l'élevage intensif malheureusement:( Tes convictions sont belles, tu as de la compassion, ne laisses pas les gens gâcher ça. Prends ta place, ne te laisses pas marcher sur les pieds, c'est un comble quand même que dans cette société, dès qu'une personne arrête de consommer de la viande pour sauver les animaux, elle est considérée comme folle/bizarre/bête etc... Faut vraiment qu'on participe à changer cette mentalité là. Imposons-nous ! :)

Pourquoi manges-tu un oeuf par semaine ? C'est pour ta santé ?
Revenir en haut Aller en bas
Lili



Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 29
Localisation : quelque-part
Date d'inscription : 08/07/2011

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Mar 19 Juin 2012, 08:27

Merci Lauraya!

Oui, je consomme encore des oeufs parce que cette histoire de B12 m'inquiète quand même un peu, et les compléments coûtent cher, je suis étudiante, je n'ai pas vraiment les moyens
Et puis je pense que les oeufs bios ne sont pas si "nocifs" d'un point de vue écologique et animal, puisque de toutes façons, les poules pondent, élevées pour l'homme ou non, donc ce n'est pas un si gros problème que les produits laitiers pour moi.

Et oui, tu as bien raison, je me suis fait traiter de folle à de nombreuses reprises, mais ça me passe par dessus la tête maintenant. C'est juste que parfois je n'ai pas envie de passer la soirée à débattre. Quand je suis avec mes amis, il n'y a pas de souci, ils acceptent. Mais avec la famille, c'est plus difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Ven 22 Juin 2012, 10:21

Sur la B 12, il y a un article des cahiers antispécistes:
http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article405

Revenir en haut Aller en bas
Daniel
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 5739
Age : 59
Localisation : Roquettes
Activité : militantisme pour les animaux
Loisirs - passions : méditation, photographie
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Ven 22 Juin 2012, 16:35

les poules en élevage bio ou intensif vivent 1 an puis c'est l'abattoir....nocif pour les animaux oui

un article de L214 sur les poules pondeuses toutes confondues http://www.l214.com/elevage-intensif-poules-pondeuses

_________________
Changer le monde revient à se changer soi-même car le monde n'est que le reflet de nous-même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.animalamnistie.fr/accueil.html
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Ven 22 Juin 2012, 20:31

Citation :
Quand je suis avec mes amis, il n'y a pas de souci, ils acceptent. Mais avec la famille, c'est plus difficile.

c'est quand même triste que la famille soit la plus réticente au changement...
c'est pareil chez moi, et de nombreux/ses autre VG que je connais No
Revenir en haut Aller en bas
dragonelly



Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 36
Localisation : 67190 Mutzig
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Ven 22 Juin 2012, 21:35

Cela doit être vraiment dur d'être incompris de la sorte tout en vivant encore avec sa famille...
En tout cas, être sûr de soi aide déjà beaucoup. Ensuite, il ne faut pas hésiter à dire à ses proches qu'ils nous blessent en se moquant ou en nous jugeant. Souvent, nous voulons nous montrer forts, mais cela ne fait parfois qu'encourager les proches à continuer les moqueries, puisqu'ils peuvent penser que cela ne nous atteint pas, voir nous fait même peut-être sourire ? Je pense qu'en exprimant plus souvent que nous sommes blessés/heurtés par certains propos et en exigeant une absolue tolérance pour ses convictions, nous pouvons arriver à une cohabitation plus harmonieuse. Après tout, nous n'obligeons personne à devenir végétalien, alors il n'y a pas de raisons pour que l'on subisse sans broncher toute la pression qu'on nous met pour nous inciter à remanger des produits animaux ;)
Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Ven 22 Juin 2012, 22:27

Citation :
Après tout, nous n'obligeons personne à devenir végétalien, alors il n'y a pas de raisons pour que l'on subisse sans broncher toute la pression qu'on nous met pour nous inciter à remanger des produits animaux ;)

ben, si, un peu... pirat
obliger n'est pas le mot, mais dès qu'on parle de nourriture, d'exploitation animale, on a forcément raison.
l'animal souffre, l'animal n'est pas un produit de consommation, ce n'est pas une opinion dont on peut débattre, c'est un fait inaliénable.
donc on a raison.
et les gens le savent, que oui, on peut faire autrement (si on veut), que oui c'est mal de tuer un être hors légitime défense.

comme ils n'ont pas envie de changer, ni d'admettre qu'ils ont tort, ça les rend agressifs.

combien de personnes avec qui je parle, m'opposent tous les arguments classiques (préhistoire, chaine alimentaire, salade qui souffre, carences, lion qui mange la gazelle...... Sleep Sleep ) et quand tout est tombé, à court d'autres idées ils me disent "mais n'essaie pas de me convertir hein" (sous entendu "encore un peu et tu vas presque y arriver!!")

alors si, je pense qu'on est quand même une "menace", qu'on pourrait révolutionner leur monde, mais ils ne veulent pas, ils se protègent...; comme nous nous sommes protégés quand on a commencé à entrevoir l'ignominie mais que c'était trop dur de l'encaisser.

moi je ne leur en veux pas du tout d'être "cons", simplement ignorants, ou même bêtes et méchants, parce que c'est en discutant qu'on fera avancer les choses, et non en les traitant de viandards, ou de cannibales, ou de leur mettre sous le nez qu'ils bouffent du cadavre. ( Twisted Evil Twisted Evil )

et ceux qu'on ne pourra jamais convertir, ben au moins ils pourront dire qu'ils connaissent des végé sympa, normaux, pas frustrés, aigris ou extrémistes comme on nous le dit souvent, et rien que ce petit éclairage différent dans leur tête ça contribue à faire la paix entre nous.

bref c'est pas gagné, mais c'est passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
dragonelly



Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 36
Localisation : 67190 Mutzig
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Ven 22 Juin 2012, 23:52

Ce n'est pas parce qu'on pense qu'on a raison, qu'on oblige les autres à être "raisonnables", le choix appartient à chacun. C'est ce que je voulais dire.
En général, comme tu le dis, les végétariens sont obligés de se défendre pour justifier qu'ils ne mangent pas de viande ! Alors que de leur côté, il est rare qu'ils accusent les gens qui mangent de la viande de tuer des animaux. Perso, quand je dis que je suis végétalienne et que j'explique pourquoi, je ne dis pas "je ne suis pas comme vous, qui tuez des animaux !", mais plutôt que je ne veux pas contribuer à l'exploitation animale. C'est peut-être qu'un détail, mais un détail d'importance si on parle de tolérance. Bref, comme nous, végétariens, faisons cet effort de tolérance, il faut également l'exiger des autres ;)
Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Sam 23 Juin 2012, 00:46

bien sûr qu'on ne les oblige pas, mais eux se sentent obligés, jugés, même si on ne le fait pas nous mêmes.

ton discours est neutre en effet chinois , mais j'ai déjà entendu des VG être plus virulents (viandards, cannibales, carnivores, etc...), chose qui est compréhensible, mais pas défendable, de mon point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches   Aujourd'hui à 07:09

Revenir en haut Aller en bas
 
végétalisme/véganisme: l'annoncer à ses proches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: VEGETARISME - VEGETALISME - LE DECOUVRIR - LE PARTAGER :: Santé, bien-être, choix éthiques-
Sauter vers: