Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 jugement contre Raffaello

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
djamalk



Masculin
Nombre de messages : 20
Age : 45
Localisation : toulouse
Activité : artiste
Loisirs - passions : plein
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: jugement contre Raffaello   Lun 20 Juin 2011, 01:09

Bonjour,
J'espère être sur le bon forum!
Bon, je vous laisse lire l'histoire de Raffaello qui semble particulièrement intéressante.
Celui-ci vient de recevoir une assignation en référé aux affaires familiales du tribunal de Auch.
Voici ce qu'il dit (les indications entre parenthèses sont de moi):

"(…)
Attendu que la vie commune est devenue intolérable en raison du comportement de monsieur Raffaello ____ qui est végétalien et impose à sa famille un mode de vie tyrannique.
Attendu que monsieur (...) et interdit à madame ____ d'aller chez ses parents qui sont agriculteurs et dont il pense qu'ils pourraient intoxiquer sa fille en lui faisant manger de la viande.
Qu'il y a donc urgence à statuer sur les mesures concernant l'enfant commun et de dire:
Que (bla bla bla)..
(dernier point des Motifs):
(…)Dire que la mère sera autorisée à inscrire sa fille à la cantine scolaire dans la mesure où elle travaille." (Raffaello refusait en effet que sa fille aille manger à la cantine; l'enfant étant vegan depuis sa naissance, se porte visiblement très bien)


L'intérêt de cet extrait est de souligner l'exemple particulier d'une affaire juridictionnelle mettant en cause les attitudes d'un individu dont le reproche principal concerne le refus de nourrir son enfant de produits animaux pour des raisons éthiques et sanitaires.
On mettra de côté les autres faits personnels inhérents à leur histoire familiale.

Ce qui compte, me semble t il, c'est de pointer du doigt et de témoigner autour de soi l'exemplarité et l'aubaine de cette affaire pour mettre à jour un cas comme celui-ci.
Comment, en effet, un juge peut poser un réquisitoire sur un simple choix diététique?
Interdit-on à un musulman de nourrir ses enfants sans viande de porc (pour peu qu'il soit "tyrannique" dans sa manière d'interdire d'en manger alors que c'est une simple observance religieuse)?
Que peut-on conclure d'une telle affaire?
Que faut t il faire pour rendre cette affaire cas d'école et pouvoir enfin défendre et légitimer le végétarisme? (Je ne sais pas si il existe une autre affaire comme celle-ci en France; sûrement oui)
N'y a t il pas violation de la loi?
N'est ce pas à proprement parler anticonstitutionnel? Discriminatoire?

Raffaello semble plus motivé que jamais à défendre "la cause avant sa cause" (dixit celui-ci) et à clairement mettre en exergue le veganisme devant le tribunal. Il veut "donner l'exemple" et faire prendre conscience au juge de l'utilité (pour l'exploitation animale et la santé) d'un tel régime, d'une part, et de protester contre une décision discriminatoire et contraire aux textes de loi: chacun a le droit d'imposer un régime à ses enfants tant que celui-ci est considéré sain pour leur santé, non? De même que des parents omnivores ont bien le droit d'imposer un régime carné à leurs enfants pour raison de santé sans que cela soit condamnable, non?

Bien à vous!

Djamal
Revenir en haut Aller en bas
 
jugement contre Raffaello
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: DEFENSE ANIMALE - MILITANTISME :: Militantisme-
Sauter vers: