Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lauraya
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1992
Age : 31
Localisation : Muret (Toulouse sud)
Activité : Militante défense animale et crusinière
Loisirs - passions : Défendre les droits des humains et des animaux, voyager, jardiner, mes chats
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Mer 23 Fév 2011, 10:00

Vous vous rappeler de :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et bien après la réaction d'Insolente veggie : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Voici le communiqué de presse des éditions tahin party :

Date: Thu, 17 Feb 2015
From: "éditions tahin party"


COMMUNIQUÉ DE PRESSE


LA PRISE EN COMPTE DES ANIMAUX N'A PAS BESOIN

D'UNE CAMPAGNE D'AFFICHAGE RACISTE !

Les éditions tahin party ont publié dès leur fondation plusieurs livres contre le spécisme,
et le collectif éditorial se perçoit comme une composante du mouvement pour l'égalité
animale, lui-même partie d'un mouvement plus large visant à prendre en compte les
intérêts des animaux non humains. Nous pensons la lutte pour les animaux dans la
continuité des luttes pour l'égalité entre humain-es.

C'est donc en tant que défenseurs des animaux que nous tenons à réagir à la campagne
d'affichage contre « l'abattage rituel » lancée par la Fondation Brigitte Bardot, l'‘uvre d'assistance aux bêtes d'abattoir, la Confédération nationale des SPA, la Protection mondiale des animaux de ferme, etc.

De quoi s'agit-il ?

Sur une première affiche, représentant une vache : « Cet animal va être égorgé à vif sans
étourdissement et dans de grandes souffrances. C'est ça, un abattage rituel ». Plus bas, un
deuxième texte désigne plus clairement les cibles : « Les sacrifices Halal et Casher ne doi-
vent pas devenir la norme en France ».
La deuxième affiche représente une petite fille, la peau blanche et les grands yeux gris de
l'innocence, dont on nous dit : « Laura ignore manger Halal ou Casher. Pourtant on lui
impose ». « 60% des animaux égorgés rituellement, sans étourdissement et dans de grandes
souffrances, se retrouvent sans étiquetage dans vos rayons. »

Selon la loi française, certains animaux sont censés être étourdis avant d'être abattus. Cette loi
a pourtant prévu des exceptions, notamment dans le cas où l'étourdissement semblerait contraire à des prescriptions religieuses. C'est contre cette exception particulière que cette campagne
d'affichage est dirigée.

Rituels français et rituels capitalistes

Pourtant, et pour ne citer que quelques exemples :

Dans les abattoirs « français », les ratés de l'étourdissement sont légion. Par exemple, on
estime à 10% le nombre de lapins qui arrivent à la saignée mal étourdis, voire pleinement
conscients.

Les poulets mangés par les « Français » sont en énorme majorité élevés en batterie, où leurs
conditions de vie sont si dures qu'on doit leur épointer le bec pour éviter qu'ils ne s'entretuent. Ces mêmes poulets sont envoyés à l'abattoir après un an et demi de calvaire. Le transport et la mise à mort se font aussi dans des conditions insupportables.

Les millions d'animaux tués dans les fermes pour consommation « familiale » ne sont que rarement étourdis.

Des millions de pigeons et de cailles sont tués de façon atroce par la décompression soudaine
dans des « caissons à vide ».

Les dizaines de millions de poussins mâles surnuméraires (poules pondeuses) sont éliminés en
masse (écrasés au rouleau compresseur, etc.) sans qu'il soit question d'étourdissement.

La production du foie gras (82 millions de canetons concernés par an ; la moitié, les canetons femelles en ce cas, éliminée en masse) implique un gavage qui relève de la torture pour les oies et les canards, mené jusqu'au point où le taux de mortalité exploserait et ferait baisser la rentabilité.

Le nombre de poissons pêchés échappe à tout le monde, puisque seul le poids est évalué. On estime qu'il s'agit de centaines de milliards d'animaux chaque année. Chacun de ces poissons meurt de suffocation, ou de manière pire encore : mutilation par les filets, etc.

Il ne s'agit là que d'exemples. Ils montrent pourtant déjà que la tradition « française » la plus ancrée, le rituel du capitalisme le plus « occidental », produisent une quantité de souffrance animale auprès de laquelle l'abattage rituel judaïque ou musulman semble hélas bien anecdotique.

Le site qui accompagne la campagne d'affichage ajoute la manipulation suivante : si l'abattage rituel est présenté sur une vidéo très explicite, l'abattage avec étourdissement est présenté par une suite de trois schémas monochromes qui lui enlèvent toute forme de violence. La viande mangée par les musulmans et les juifs serait donc le fruit de la barbarie, alors que celle que mangent les « bons Français » (bien informés par l'étiquetage revendiqué par cette campagne) serait une viande produite sans douleur, où l'abattage n'a rien d'un meurtre, où le sang est absent.
Cette campagne seconde parfaitement la présentation des chairs en barquettes plastique
sous cellophane dans la tâche de faire oublier que la « nourriture » qu'on achète a été un animal vivant et sensible.

Une campagne raciste

Dans ces conditions, une campagne d'affichage sur le thème spécifique de « l'abattage rituel » n'a vraisemblablement pas grand chose à voir avec une réelle campagne pour le bien-être animal, mais sans doute bien plus avec un discours de stigmatisation de populations humaines.

Il y a même fort à parier que cette campagne va se révéler contre-productive du point de vue
de l'ensemble des animaux massacrés pour leur chair, dans la mesure où focaliser sur des
pratiques de populations déjà stigmatisées permet au reste de la population d'atténuer ses
scrupules concernant ses propres agissements.

Ces dernières semaines, les médias présentent de nombreuses analyses où les commentateurs
montrent que dans les restructurations idéologiques des extrêmes-droites européennes, le
musulman a remplacé le juif en tant que corps étranger, barbare et hostile à la nation. Les
signataires de cette campagne surfent sur l'antisémitisme le plus classique, allié à l'islamophobie la plus moderne.

Alors ?

Il semble que l'abattage rituel ait été institué jadis pour diminuer les souffrances des animaux
tués. Ainsi, les religieux juifs et musulmans semblent en réalité partager avec les signataires de
la campagne la préoccupation du bien-être animal. Or, au 21e siècle, où l'on sait très bien comment se nourrir sans viande, le meilleur moyen de diminuer les souffrances des animaux est encore de ne pas les tuer du tout.

Chiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Mer 23 Fév 2011, 10:13

Oh merci Laura pour l'info, c'est un très bon texte des éditions tahin party.

Le blog de l'insolente veggie permet, grâce à ses commentaires, de se rendre compte que ce n'est pas gagné même chez les végés qui semblaient avoir un engagement et des convictions fortes contre toutes les formes de discriminations...


Dernière édition par Ludo le Mer 23 Fév 2011, 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Mer 23 Fév 2011, 11:25

et oui je le constate et le déplore aussi, beaucoup de gens dénoncent l'abattage rituel (et non l'abattage tout court) pour se donner bonne conscience (comme si nous les "Français" on était propres) et surtout pour critiquer les musulmans avec un air de ne pas y toucher.
mais non je ne suis pas raciste, je défends les animaux.
c'est pas ma faute si c'est que des arabes qui blablabla...

cette campagne est gerbante, dangereuse pour la cause animale, inutile pour les droits des animaux.
elle ne va faire que renforcer les clivages déjà existants.

mais le problème est réel.
j'y suis souvent confrontée lorsque je parle de la viande et de ce qu'elle engendre comme souffrance.
les gens se donnent bonne conscience en se disant "c'est pire ailleurs".
et ça leur suffit No
Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Mer 23 Fév 2011, 11:28

affraid affraid affraid affraid
vous avez vu tout en bas en petits caractères, la liste des organismes de DA qui cautionnent cette campagne?????????
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Mer 23 Fév 2011, 12:05

Valkyrie a écrit:
affraid affraid affraid affraid
vous avez vu tout en bas en petits caractères, la liste des organismes de DA qui cautionnent cette campagne?????????

Oui les principales assos welfariste...
Revenir en haut Aller en bas
marielelundi



Féminin
Nombre de messages : 583
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Mer 23 Fév 2011, 12:27

Welfariste? Tu peux développer, car je ne connais pas très bien ces notions (déjà entendu le mot mais sans plus d'explication).
Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Mer 23 Fév 2011, 12:58

Le welfarisme désigne la politique de l'État Providence.
Il s'agit des interventions des pouvoirs publics dans les économies de marché destinées à régulariser ou soutenir l'activité productive, et à assurer une protection sociale contre la maladie, le chômage, la vieillesse ou autres facteurs responsables d'une insuffisance des revenus et de la non-satisfaction de besoins élémentaires chez une fraction de la population.

Ces termes ont été importés sur le terrain de la question animale. Le mot welfarisme - conformément à l'étymologie - aurait pu rassembler tout ce qui est entrepris pour assurer le bien-être des animaux.
Mais l'usage est plutôt de réserver cette expression aux actions et mesures sectorielles destinées à obtenir à brève échéance une amélioration précise de leur sort.
Par exemple, on qualifiera de welfaristes les actions qui ont conduit à faire interdire l'utilisation des cages en batterie pour les poules pondeuses à partir de 2012 dans l'Union européenne. (Il serait en revanche inhabituel d'employer ce terme à propos de la publication d'un livre dénonçant le spécisme, bien qu'il s'agisse aussi d'une action visant à réduire la souffrance animale.)

On peut l'opposer à l'abolitionnisme, mais pour moi, on avance mieux en combinant les deux



Dernière édition par Valkyrie le Mer 23 Fév 2011, 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: et de mort.   Mer 23 Fév 2011, 13:02

Welfariste: qui se préoccupe du bien être des animaux pendant leur exploitation mais ne remet pas en cause le principe de l'exploitation. En gros, il n'y a pas de problème à manger des animaux tant qu'ils sont bien traités, et tués "humainement".

Le welfarisme s'oppose à l'abolitionnisme: abolir l'exploitation des animaux quelles que soient leurs conditions de vie et de mort.

C'est souvent une distinction assez théorique, beaucoup de mouvements pro-animaux utilisent en même temps ces deux courants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Mer 23 Fév 2011, 21:48

Marie, je te conseille la lecture de ces textes sur le welfarisme : L'illusion du welfarisme , Du welfarisme a l'abolitionnisme, ou comment la cohérence éloigne des normes et De l'utilité et de la nuisance des communications welfaristes.

Ce qui me dérange vraiment aujourd'hui avec le welfarisme c'est que le discours du CIV est très très proche des revendications de ce mouvement...
Revenir en haut Aller en bas
Isabelle d'AVF



Féminin
Nombre de messages : 34
Age : 49
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/01/2011

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Mer 23 Fév 2011, 23:54

Cette campagne me met très mal à l'aise...
En gros comme l'explique Insolente Veggie sur son blog : faut-il tuer vite fait bien fait (pour se donner bonne conscience), tuer selon des rites datant d'un autre age (avec une longue agonie à la clef) ou ne pas tuer du tout ?
Bien sur qu'il ne faut pas tuer du tout !
Mais quand cela arrivera-t-il ??? Et en attendant que faire ???

Je me suis demandée pourquoi les vétérinaires se sentaient à ce point mal qu'ils avaient besoin de communiquer sur ce qui se passe réellement dans les abattoirs ?
Surement que la souffrance animale dont ils sont les cautionnaires en tant que vétérinaires d'abattoirs finit par les rendre fous !
Ça se comprend... Même les personnes les plus endurcies ne ressortent pas indemnes de la monstruosité des abattoirs.
De nombreuses études et autres enquêtes montrent un taux élevé de dépression chez le personnel des abattoirs.
Du coup, est-ce qu'ils ne veulent pas que tout redevienne comme avant ? C'est à dire quand les abattages rituels étaient très minoritaires, qu'on étourdissait les animaux et qu'ils n'avaient pas à s'interroger sur la souffrance animale ?
Est-ce que la demande des vétérinaires n'est pas : aidez-nous à supprimer l'abattage rituel parce que nous n'en pouvons plus de l'agonie des bêtes ? Aidez-nous à avoir bonne conscience face à l'abattage ? Aidez-nous à être de "gentils" bourreaux ???
Je soupçonne les vétérinaires de chercher la caution morale du public pour continuer à faire fonctionner les abattoirs sans que cela les perturbe ou leur pose question, la religion n'a pas grand chose à voir là-dedans.
C'est juste le protocole qui dérange...










Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange



Féminin
Nombre de messages : 315
Age : 54
Localisation : Haute-Garonne
Activité : Assistante Sociale
Loisirs - passions : droits des animaux,protection animale
Date d'inscription : 01/02/2010

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Jeu 24 Fév 2011, 12:49

les directeurs d'abattoirs ont du mal à recruter ,les demandeurs d'emploi ne veulent pas faire ce boulot ,alors les employeurs embauchent des immigrés qui ,pour différentes raisons ,acceptent ces postes
Revenir en haut Aller en bas
Valkyrie



Féminin
Nombre de messages : 2158
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Jeu 24 Fév 2011, 13:13

je confrime, j'ai bossé 6 mois à l'immigration, tous les vietnamiens qui passent partent bosser là bas.
qu'ils aient une formation cohérente avec le métier ou pas.
et ceux à qui j'ai demandé, bien sûr ça leur plaît pas, mais sans qualification et avec peu de moyen de s'exprimer, et besoin de sous... ça fait des candidats parfaits... No
Revenir en haut Aller en bas
Marie-Ange



Féminin
Nombre de messages : 315
Age : 54
Localisation : Haute-Garonne
Activité : Assistante Sociale
Loisirs - passions : droits des animaux,protection animale
Date d'inscription : 01/02/2010

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Jeu 24 Fév 2011, 13:17

oui,triste réalité pour les animaux et les hommes
tous sont exploités
Revenir en haut Aller en bas
OnestruggleOnefight



Masculin
Nombre de messages : 138
Age : 104
Localisation : Tolosa
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Jeu 24 Fév 2011, 15:11

Très bien ce communiqué de tahin party.
et tout a fait d'accord avec vos commentaires. Surtout que les employeurs les moins regardants : ce sont les abattoirs et le nucléaire ...
Revenir en haut Aller en bas
http://pantheresenragees.org
Marie-Ange



Féminin
Nombre de messages : 315
Age : 54
Localisation : Haute-Garonne
Activité : Assistante Sociale
Loisirs - passions : droits des animaux,protection animale
Date d'inscription : 01/02/2010

MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Jeu 24 Fév 2011, 23:03

ah bon ,le nucléaire,je ne savais pas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !    Aujourd'hui à 22:46

Revenir en haut Aller en bas
 
La prise en compte des animaux n'a pas besoin d'une campagne d'affichage raciste !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: ACTUALITES - INFOS - DOCUMENTATION - REVUES :: Les News - Actualités - Infos-
Sauter vers: