Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EiralaFey



Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89   Jeu 17 Fév 2011, 20:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Que pensez-vous de l'article et de ses commentaires ?
Revenir en haut Aller en bas
http://travelingvegarum.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89   Jeu 17 Fév 2011, 20:45

J'aime bien celui là : "Je suis une écolo du Massif Central, je n'ai donc rien d'une "Parisienne"... Étudiante en BTSA qui plus est...
Les chasseurs n'aiment pas les animaux, ils les tuent pour le plaisir de les tuer. Et ils se vantent de leurs prises, ensuite, comme si abattre un être vivant avait quelque chose de glorieux. Ils ne vivent pas avec la nature mais sont systématiquement contre elle car ils déséquilibrent les écosystèmes, en s'en prenant aux prédateurs pour avoir tous les herbivores pour eux et pour pouvoir les abattre à loisir. En plus, pendant les week-ends, on ne peut même plus aller prendre l'air dans les bois parce que ces messieurs font leurs caïds des bacs à sable en s'appropriant toute la forêt comme si elle était uniquement à eux, comme s'ils avaient tous les droits.
La généralisation du genre "ceux qui n'aiment pas les chasseurs sont forcément des Parisiens" est incroyablement réductrice (c'est un doux euphémisme) et complètement faussée.
Mais qu'est-ce qui me prend, là ? Allez-y, chasseurs ! Sus aux animaux ! Tous à vos fusils ! Sus à ces sales bêtes de carnivores qui veulent se nourrir (et n'ont plus rien à se mettre sous la dent) et ne vous laissent même pas vous amuser à plomber quelques herbivores ! Sus à ces saligauds d'oiseaux migrateurs qui ne regardent même pas les frontières ! Sus aux cerfs qui ne sont bons qu'à être bouffés tous vifs par les chiens ! Allez-y, flinguez, ou "régulez", comme vous le dites si bien pour vous donner bonne conscience : on a pas le temps de leur prendre le pouls ou de savoir s'ils souffrent.
"

Sinon très bon boulot ce com' de la part des chasseurs, style CIV.
Revenir en haut Aller en bas
EiralaFey



Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89   Jeu 17 Fév 2011, 21:15

Ludo a écrit:


Sinon très bon boulot ce com' de la part des chasseurs, style CIV.

J'ai pas compris... Suspect De quel com' parles-tu ? de celui que tu as cité ? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://travelingvegarum.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89   Jeu 17 Fév 2011, 23:06

Heu non : « Les chasseurs dans la rue pour sauver le cerf des Vosges » et tout ce qui va avec...

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/region/GRDC_URWeb_Detail.aspx?iCategorieRedactionnelle=79&iURWeb=4577322
Revenir en haut Aller en bas
EiralaFey



Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89   Jeu 17 Fév 2011, 23:11

Ah oui pardon... Razz Sleep

Tu as aussi le point de vue de LTD à ce propos : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://travelingvegarum.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89   Ven 18 Fév 2011, 09:33

Et toi que penses tu de l'article et de ses commentaires?
Revenir en haut Aller en bas
EiralaFey



Féminin
Nombre de messages : 852
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89   Ven 18 Fév 2011, 20:37

J'aime bien cet article, ça donne une vision des choses que je partage et que je défends... Certains commentaires, notamment celui de l'auteur qui est excellent... Mais c'est encore un dialogue de sourd, encore et toujours entre les commentateurs. Deux visions des choses qui s'affrontent comme toujours...

Ce que j'aimerais moi maintenant, c'est que les gens qui défendent les chasseurs en affirmant que "mais vous, vous n'y connaissez rien aux chasseurs, ils sont indispensables, ya des cons partout, mais ils ne pas tous cons, eux au moins se bougent les fesses et c'est grâce à eux qu'on a une belle biodiversité en France..." etc etc. Est-ce ces gens qui ont l'air sûr de ce qu'ils avancent pourraient me dire quels raisonnement intellectuel ont-ils eu pour arriver à avoir cette perception de la nature et de la chasse ? Sur quoi se basent-ils ? Concrètement ? Ne pourraient-ils pas penser qu'ils ont une vision biaisée de tout ça ? Si oui comment le leur faire comprendre ?

La CVN propose une abolition pure et simple de la chasse, ce que je souhaite aussi, mais quand on sait ce qu'est devenue la nature par exemple en France qui n'existe que pour être exploitée pour les intérêts humains, comment faire concrètement, mesures concrètes, mesures politiques, pour revenir à une nature et à une biodiversité qu'on ne gère plus, qu'on n'exploite plus sans faire trop de dommages côté humains ? Je n'arrive pas à voir le bout de ce tunnel ? J'ai un idéal mais comment l'appliquer concrètement... Si demain la chasse n'existait plus en France ?

Cécile (euh j'ai un doute sur son prénom =$) de l'ASPAS devait répondre à quelques unes de mes questions. J'attends toujours. Il faudrait que je la relance... Je sais ce que je dénonce et pourquoi je le fais mais suis incapable à l'heure actuelle de proposer des choses concrètes, des alternatives en retour...

Je ne sais même pas si je suis très claire...

La nature telle qu'elle est actuellement est le résultat des actions de l'homme (sélection génétique par la chasse (divers paramètres pris en compte, cf notamment un des commentaires de l'article), espèces invasives (dûs aux élevages par exemple ou aux NAC ou aquarium etc...), déséquilibre proies/prédateurs (exemple : loup/sangliers) etc). Comment faire, si demain l'homme arrête d'agir sur elle ? (Est-ce déjà une bonne idée...) Je ne crois malheureusement pas à la solution idyllique de "Gaïa qui se remettrait toute seule comme par enchantement"... La situation étant assez grave... Là je suis en train de regarder Thalassa (pour Paul Watson) et j'ai vu la partie qui traitait du poisson lion dans les Caraïbes, espèce invasive (Poissons échappés d'aquariums après un tsunami) qui détruit tout un écosystème.. On fait comment dans ce cas ? On laisse faire ? On fait une tuerie générale ? On applique des pièges spécial poisson lion et on les relâche en Asie ? On tue toutes les larves ? On stérilise les femelles ?

En fait moi, j'ai besoin de choses et d'idées concrètes ! J'ai largement débordée du thème de la chasse pour parler de la nature exploitée en général ou du problème du poisson lion pour donner un exemple des ravages des espèces invasives, à cause de l'humain. Mais pour moi tout se rejoint : l'impact de l'humain sur la nature et l'exploitation du vivant.

Défendre un point de vue c'est bien, pouvoir le défendre et l'appliquer de façon concrète et crédible c'est mieux ! Et concernant la chasse par exemple, je t'avouerai, Ludo, que je suis un peu perdue...
Revenir en haut Aller en bas
http://travelingvegarum.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89   Aujourd'hui à 13:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Protéger le cerf pour le tuer, la schizophrénie du chasseur - Rue 89
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: ACTUALITES - INFOS - DOCUMENTATION - REVUES :: Les News - Actualités - Infos-
Sauter vers: