Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Derriere les portes des abattoirs de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5751
Age : 59
Localisation : Roquettes
Activité : militantisme pour les animaux
Loisirs - passions : méditation, photographie
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Derriere les portes des abattoirs de France   Mer 12 Aoû 2009, 21:48

Un rapport spécial de One Voice sur l’abattage des animaux pour la viande.

http://www.one-voice.fr/sites/default/files/Derriere_les_portes_des_abattoirs_de_France_0.pdf

_________________
Changer le monde revient à se changer soi-même car le monde n'est que le reflet de nous-même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.animalamnistie.fr/accueil.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derriere les portes des abattoirs de France   Ven 14 Aoû 2009, 09:58

C'est vraiment l'horreur, quand je pense à certains commentaires de personnes nous prenant pour des personnes souffrant de "sensiblerie". :x
Revenir en haut Aller en bas
Lauraya
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1992
Age : 31
Localisation : Muret (Toulouse sud)
Activité : Militante défense animale et crusinière
Loisirs - passions : Défendre les droits des humains et des animaux, voyager, jardiner, mes chats
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Derriere les portes des abattoirs de France   Ven 14 Aoû 2009, 19:34

sensiblerie...pour absolument éviter de parler de compassion. Compassion = grande valeur, positif, amour, paix.... sensiblerie = négatif, faiblesse...

Compassion, une valeur qui se perd de plus en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derriere les portes des abattoirs de France   Sam 15 Aoû 2009, 09:08

Oui j'adore la définition de Marguerite Yourcenar : « La compassion – mot plus explicite que celui de pitié, puisqu’il souligne le fait de pâtir avec ceux qui pâtissent – n’est pas, comme on le croit trop, une passion faible, ou une passion d’homme faible, qu’on puisse opposer à celle, plus virile, de la justice ; loin de répondre à une conception sentimentale de la vie, cette pitié chauffée à blanc n’entre comme une lame que chez ceux qui, forts ou non, courageux ou non, intelligents ou non ont reçu l’horrible don de voir face à face le monde tel qu’il est ».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derriere les portes des abattoirs de France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Derriere les portes des abattoirs de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: ACTUALITES - INFOS - DOCUMENTATION - REVUES :: Médiathèque-Végéthèque-
Sauter vers: