Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Derriere les portes des abattoirs de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 5739
Age : 59
Localisation : Roquettes
Activité : militantisme pour les animaux
Loisirs - passions : méditation, photographie
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Derriere les portes des abattoirs de France   Mer 12 Aoû 2009, 21:48

Un rapport spécial de One Voice sur l’abattage des animaux pour la viande.

http://www.one-voice.fr/sites/default/files/Derriere_les_portes_des_abattoirs_de_France_0.pdf

_________________
Changer le monde revient à se changer soi-même car le monde n'est que le reflet de nous-même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.animalamnistie.fr/accueil.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derriere les portes des abattoirs de France   Ven 14 Aoû 2009, 09:58

C'est vraiment l'horreur, quand je pense à certains commentaires de personnes nous prenant pour des personnes souffrant de "sensiblerie". :x
Revenir en haut Aller en bas
Lauraya
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 1992
Age : 31
Localisation : Muret (Toulouse sud)
Activité : Militante défense animale et crusinière
Loisirs - passions : Défendre les droits des humains et des animaux, voyager, jardiner, mes chats
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Derriere les portes des abattoirs de France   Ven 14 Aoû 2009, 19:34

sensiblerie...pour absolument éviter de parler de compassion. Compassion = grande valeur, positif, amour, paix.... sensiblerie = négatif, faiblesse...

Compassion, une valeur qui se perd de plus en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Derriere les portes des abattoirs de France   Sam 15 Aoû 2009, 09:08

Oui j'adore la définition de Marguerite Yourcenar : « La compassion – mot plus explicite que celui de pitié, puisqu’il souligne le fait de pâtir avec ceux qui pâtissent – n’est pas, comme on le croit trop, une passion faible, ou une passion d’homme faible, qu’on puisse opposer à celle, plus virile, de la justice ; loin de répondre à une conception sentimentale de la vie, cette pitié chauffée à blanc n’entre comme une lame que chez ceux qui, forts ou non, courageux ou non, intelligents ou non ont reçu l’horrible don de voir face à face le monde tel qu’il est ».
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Derriere les portes des abattoirs de France   Aujourd'hui à 01:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Derriere les portes des abattoirs de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: ACTUALITES - INFOS - DOCUMENTATION - REVUES :: Médiathèque-Végéthèque-
Sauter vers: