Pour un mode de vie éthique et sans souffrances
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Boire un petit coup......c'est DANGEREUX !!!!!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniel
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 5739
Age : 59
Localisation : Roquettes
Activité : militantisme pour les animaux
Loisirs - passions : méditation, photographie
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Boire un petit coup......c'est DANGEREUX !!!!!!!!   Lun 12 Jan 2009, 22:01

Les résidus de pesticides dans le vin.
"L'association Pan-Europe tire la sonnette d'alarme : les produits chimiques de traitement des vignes se retrouvent - en partie - dans les bouteilles.


Les amateurs de vin doivent-ils s'inquiéter du contenu de leur bouteille? À Bruxelles, le 26 mars, Pan-Europe, le réseau européen d'action contre les pesticides, tenait une conférence de presse au Parlement européen. Cette organisation a fait analyser, par des laboratoires agréés, quarante bouteilles de vin (trente-quatre vins issus de l'agriculture conventionnelle et six vins issus de l'agriculture biologique). Les vins proviennent d'Europe et du monde entier. Treize échantillons ont été produits en France (Bourgogne et Bordeaux).

Treize ans de surveillance des résidus
Résultat? «100% des vins conventionnels testés sont contaminés par des résidus de pesticides». Les vins bio s'en sortent mieux: un seul échantillon contaminé, « par dérive de pesticides en provenance d'un champ voisin».
«Les pesticides sont présents dans les produits agricoles, mais aussi dans les produits transformés, » indique François Veillerette, président du Mouvement pour le droit et le respect des générations futures (MRDGF), une des associations de Pan Europe. « Nos résultats sont en cohérence avec une étude du ministère de l'Agriculture. »
Paru en 2005, ce pavé de 175 pages s'appuie sur treize années de surveillance des résidus en viticulture et sur 2300 échantillons de raisin analysés. Les analyses détectent la présence de molécules pesticides dans la moitié des échantillons. Ils persistent dans 60% des vins fabriqués à partir de ces raisins. Les doses de pesticides dans les raisins sont inférieures aux limites maximales résiduelles. Les dépassements sont l'exception (0,3 % des analyses). Conséquence: les vins sont conformes à la réglementation et sont propres à la consommation. Ces résultats sont diversement interprétés. « II n'y a pas de risque pour le consommateur, affirme la filière viticole, par l'intermédiaire de l'Institut français de la vigne et du vin. Les teneurs décelées dans les vins sont nettement inférieures aux limites maximales résiduelles du raisin. Elles ne risquent pas d'entraîner de dépassement de la dose journalière admissible. »

Au contraire, les associations environnementalistes de Pan Europe tirent la sonnette d'alarme. Certes, admettent-elles, «les échantillons analysés ne dépassent pas les limites maximales autorisées». Mais « les niveaux de contamination observés dans le vin sont considérablement plus élevés que les niveaux tolérés pour les pesticides dans l'eau du robinet. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Eau et vin : deux poids, deux mesures

"Sur les quarante vins analysés par Pan Europe, le record est détenu par un vin chilien : avec une teneur en pesticides de 0,58 mg/l, il dépasse de 5 800 fois la concentration maximale admissible de pesticides dans l'eau ! Un grand cru bordelais la dépasse de 3000 fois ! À l'autre bout de l'échelle, un modeste bourgogne limite la casse avec un très faible niveau de contamination. Pan Europe s'inquiète aussi des cocktails de molécules : « Chaque échantillon testé contient en moyenne plus de quatre résidus de pesticides différents. » Un vin allemand réussit l'exploit de mélanger dix pesticides !
Fixer une valeur limite
Les associations environnementales craignent pour la santé des agriculteurs utilisateurs de produits phytosanitaires et celle des consommateurs : « De nombreuses molécules sont classées par là réglementation européenne comme cancérigènes possibles ou probables, toxiques du développement ou de la reproduction, perturbateurs endocriniens ou neurotoxiques.» Elles pointent du doigt l'utilisation
Les vins dépassent souvent de beaucoup les seuils de concentration en pesticides, admissibles pour l'eau.
massive de pesticides: selon la Commission européenne, la viticulture européenne - 3,5% de la surface agricole européenne - absorbe 15% des volumes de pesticides de synthèse.
Aussi, réclament-elles un durcissement de la réglementation européenne, jugée trop laxiste et trop floue: «Nous demandons à Bruxelles de fixer une valeur limite des pesticides dans le vin sur des bases ambitieuses», revendique François Veillerette. La filière viticole se dit prête à faire un effort: «Nous adhérons à l'objectif du Grenelle de l'environnement: diminuer de moitié le recours aux produits phyto pharmaceutiques dans les dix prochaines années», annonce l'Institut français de la vigne et du vin.

Xavier BONNARDEL. (avec Mathieu ROBERT)

Les pays concernés par l'étude
Les quarante bouteilles proviennent des pays suivants : France, Autriche, Allemagne, Italie, Portugal, Afrique du Sud, Australie, Chili."

_________________
Changer le monde revient à se changer soi-même car le monde n'est que le reflet de nous-même...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.animalamnistie.fr/accueil.html
 
Boire un petit coup......c'est DANGEREUX !!!!!!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum VG :: ACTUALITES - INFOS - DOCUMENTATION - REVUES :: Les News - Actualités - Infos-
Sauter vers: